• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Inondations : catastrophe naturelle et facture salée

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Les inondations du Sud de la France ont bien été reconnues « catastrophe naturelle », l’arrêté ministériel est paru hier au Journal Officiel. Cette reconnaissance va permettre de déclencher l’intervention des assurances, qui estiment quant à elles les coûts entre 600 et 800 millions d’euros. 

L’état de catastrophe naturelle est reconnu


Les inondations qui se sont emparées d’une partie du Sud de la France début novembre ont bien été reconnues en urgence comme étant liées à une catastrophe naturelle.

Les ministères de l’Intérieur, de l’Economie et du Budget ont ainsi validé cet état pour 312 communes disséminées sur 12 départements (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Atlantiques, Var). D’autres communes pourraient bien être prochainement concernées par cette déclaration.

Conséquence ? L’annonce amorce ainsi la procédure d’indemnisation de la part des assurances. 

Assurances : estimation des coûts 


Les premiers chiffres sortent suite aux inondations. La Fédération française des sociétés d’assurances évoque des montants estimatifs entre 600 et 800 millions d’euros.

L’assureur Axa, plus pessimiste, voit les coûts globaux bien plus élevés, jusqu’à 1 milliard d’euros.
Le coût global serait moindre par rapport aux dernières catastrophes liées à de telles intempéries, en revanche, le nombre de sinistres serait plus élevé.

Les indemnisations ne peuvent débuter qu’à la parution de la déclaration de catastrophe naturelle au JO.

L’avis d’Assurland : c’est principalement les contrats d’assurance habitation et d’assurance auto qui sont concernés par les indemnisations. Les premiers prennent tous en charge l’indemnisation des cat’nat’, si votre logement a subi des sinistres dans la zone concernée. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES