Assurance habitation

Inondations dans l'Aude : une crue d'un niveau sans précédent depuis 1891

Publié par le , Mis à jour le 16/10/2018 à 09:07

Une crue d'un niveau sans précédent depuis 1891

De violentes pluies se sont abattues dans la nuit de dimanche à lundi dans l’Aube. Au moins 6 personnes sont décédées et les dégâts matérielssont conséquents. Le département est toujours en vigilance rouge en raison des risques d'inondations et de crues. Une procédure de « catastrophe naturelle accélérée » a été déclarée.

L’Aude placée en vigilance rouge par Météo France

Un bilan qui ne cesse de grimper lundi 15 octobre. Depuis 6 heures ce matin, le département de l’Aude est placé en vigilance rouge par Météo France en raison des fortes pluies, des risques de crues et d'inondations. Jusqu’à présent, plus de 180 mm d'eau sont déjà tombés et le cumul devrait atteindre les 350 mm ce midi. Soit « l'équivalent de 3 à 4 mois de précipitations », a indiqué sur Franceinfo Jean Nicolau, responsable de la permanence prévisions chez Météo France. Des précipitations qui ont entraîné une crue d’un niveau sans précédent depuis 1891 dans la vallée de l’Aude. Outre l’Aude, une alerte orange a été lancé Météo France pour l'Aveyron, la Haute-Garonne, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

 

 

700 pompiers seront mobilisés dans la zone sinistrée

Selon un bilan communiqué par la préfecture, moins 6 personnes sont décédées et les dégâts matériels sont conséquents. Ce lundi, l’ensemble des établissements scolaires du département sont restés fermés. Une décision émanant directement de la préfecture. Des autorités qui invitent les habitants à rester chez eux. Dépêché sur place, le préfet de l’Aude estime la situation de six communes comme étant « préoccupante ». Ce lundi matin il évoquait ainsi Villemoustaussou, Floure, Trèbes, Conques-sur-Orbiel, Villardonnel et Villegailhenc. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a lui indiqué qu’il se rendra sur place cet après-midi. Il a d’ores et déjà expliqué que « 700 pompiers seront mobilisés » lors des opérations de secours.

 

 

L’état de catastrophe naturelle déclarée

Sur place lundi 15 octobre, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que le gouvernement allait mettre en œuvre la « procédure de catastrophe naturelle accélérée ». Concrètement, cette procédure donne plus de temps aux sinistrés pour déclarer leurs sinistres. Ils devront le faire dans les 10 jours ouvrés, contre 5 si cet état n’avait pas été déclaré. Pour ce qui est de l’indemnisation celle-ci sera plus rapide mais également plus conséquente.

Invité sur le plateau de « La Matinale » de LCI, Stanislas di Vittorio, DG d’Assurland.com, explique ce que cette procédure change mais également ses modalités.

 

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES