• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Inondations : l'assurance veut renforcer la prévention des risques climatiques

Publié par le
Après trois années consécutives de catastrophes naturelles, les compagnies d’assurances commencent à s’habituer. Après 2009, Klaus, après 2010 Xynthia, les inondations du Sud de la France sont le millésime de l’année 2011. La Fédération française des sociétés d’assurances s’est montrée très présente et demande davantage de prévention.

Les assurances et l’Etat : une rapidité d’intervention


Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’Etat et la FFSA n’ont pas chômé ! L’état de catastrophe naturelle a rapidement été décrété pour enchaîner la procédure d’indemnisation des assurances.


L’Etat, en la personne de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur et le secteur assurantiel représenté par Bernard Spitz se sont rapidement rendu sur place pour se rendre compte de la situation.

Les assurances veulent davantage de prévention


Les intempéries trop nombreuses coûtent de plus en plus aux compagnies d’assurance. Le bilan financier 2010 avait d’ailleurs été salé avec une facture de 615 millions d’euros pour les assureurs.

Les estimations suite aux récentes inondations ne s’avèrent pas plus rassurantes : entre 600 et 800 millions d’euros, que l’assurance habitation et auto paieront en grande partie.

Le secteur réclame ainsi un renforcement de la politique préventive en matière de prévention des risques naturels. 
Le président de la FFSA préconise particulièrement l’instauration d’un Observatoire national des risques naturels afin d’établir les actions préventives prioritaires.

Tout un programme !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES