Assurance habitation

Intempéries dans le Var : quelle indemnisation après des inondations ?

Publié par le

Quelle indemnisation après les inondations ?

De violentes pluies et orages s’abattent sur le Sud-Est de la France. Trois départements sont d’ailleurs toujours en vigilance orange pour orages ou pluie-inondation. Selon Météo France l’alerte devrait être levée cet après-midi et c’est alors que la question de l’indemnisation se pose.

Trois départements toujours en vigilance orange

Trois départements du Sud en alerte orange. Depuis hier, le 10 octobre, de violentes pluies et orages se sont abattus dans le Sud-Est de l’Hexagone. Ce jeudi matin, Météo-France maintient en alerte orange trois départements : la Haute-Corse, la Corse du sud pour pluie-inondation et le Var pour inondation. Les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes ne sont quant à eux plus concernés. D’après le service officiel de la météorologie et de la climatologie, l’épisode pluvio-orageux se situe actuellement sur la Corse, et sur le pourtour Méditerranéen. Des cellules orageuses circulent quant à elles près du littoral du Roussillon. L’alerte devrait être levée cet après-midi.

Dans le Var, le premier bilan matériel rapporté par Var-Matin est lourd mais fait surtout état du décès de deux personnes à Sainte-Maxime. Selon les informations de LCI, 5 voitures ont été emportés à mer dans la nuit du 10 au 11 sur cette commune du Var.

En cas d'inondations, que faire pour être indemnisé ?

Une fois l’alerte levée vient la question des réparations et des indemnisations. Pour rappel, la garantie tempête est obligatoire pour l’assurance habitation. « Tous les contrats protègent contre les dégâts causés par les inondations, le vent ou la grêle », indique notamment Stéphane Pénet de la Fédération française de l’assurance (FFA). Mais attention, seule la maison elle-même et les biens qu’elle abrite sont couverts. Pour une voiture, c’est l’assurance auto qui fonctionne. Il faut cependant être assuré au-delà du tiers. Pour ce qui est de déclaration de l’état de catastrophe naturelle, elle n’est donc pas obligatoire pour être indemnisé en cas d’inondations.

Pour déclarer le sinistre, le délai n’est pas le même si l’état de catastrophe naturelle a été déclaré ou non. Si c’est le cas il est nécessaire de le faire dans les 10 jours ouvrés qui suivent le sinistre et s’il n’a pas été déclaré le délai diminue à 5 jours. Cette déclaration doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception ou par e-mail ou courrier. La lettre recommandée est cependant conseillée.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES