Intempéries : des dégâts à plusieurs millions d'euros

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Intempéries : des dégâts à plusieurs millions d'euros

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Intempéries : des dégâts à plusieurs millions d'euros

|
Consultations : 2128
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Les fortes pluies de la fin septembre 2014 ont provoqué d’importantes inondations à l’origine de dégâts représentant plusieurs millions d’euros. Il faudrait toutefois faire preuve de patience pour que les dossiers d’indemnisation soient tous traités.

La moitié des précipitations annuelles

Placé en vigilance rouge, l’Hérault a été victime de précipitations très importantes, en particulier le 29 septembre dernier.

A Montpellier, les précipitations ont atteint un record : en quelques heures, on a enregistré l’équivalent de la moitié des précipitations pour en une année. Fort heureusement, aucun blessé n’a été recensé dans le département.

Ces précipitations ont entrainé des inondations contraignant 4 000 personnes à quitter leur domicile dont la moitié se trouvaient dans les gares ou au Zénith du Montpellier. D’après le rapport du ministère de l’Education nationale, un millier d’élèves auraient dormi dans des établissements scolaires.

500 à 600 millions d’euros de dégâts

Le groupe Allianz estime le coût des inondations entre 500 et 600 millions d’euros pour l’ensemble des assureurs, dont 40 à 60 millions d’euros pour le groupe seul. 

Le 8 octobre prochain, l’arrêté de catastrophe naturelle facilitant l’indemnisation sera pris pour une soixantaine de communes a déclaré le ministre de l’intérieur Bernard Cazneuve. Selon lui, 1 500 pompiers, gendarmes et militaires ont été mobilisés pour des intempéries d’une « importance historique ». Le ministère de l’Intérieur signale également avoir reçu 100 000 appels.

Premiers chiffres pour les intempéries de fin septembre 2014A noter que le ministre de l’Agriculture a quant à lui donné son feu vert pour le dégrèvement de taxes sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées.

Face à l’imprévisibilité des aléas climatiques, mieux vaut être assuré. Toutefois, il n’est pas nécessaire de posséder le contrat le plus onéreux. Avec un comparateur, il est en effet possible de trouver une assurance habitation pas chère qui répondra à vos besoins les plus essentiels.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS