Intempéries : des sinistres entre 180 et 220 millions d'euros

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Intempéries : des sinistres entre 180 et 220 millions d'euros

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Intempéries : des sinistres entre 180 et 220 millions d'euros

|
Consultations : 1783
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

L’Association française de l’assurance (AFA) a récemment annoncé le coût financier des sinistres liés aux évènements climatiques qui ont émaillé la fin d’année 2014. Ces intempéries auraient coûté entre 180 et 220 millions d’euros rien que pour la période du 26 novembre au 1er décembre dernier. Explications.

50 000 déclarations de sinistres

Les estimations de l’AFA révèlent que les sinistres ont coûté entre 180 et 200 millions d’euros. La Caisse centrale de réassurance (CCR), quant à elle, estime que leur coût représenterait entre 150 et 300 millions d’euros.

Ces estimations diffèrent car l’AFA ne calcule que les intempéries du 28 novembre au 1er décembre tandis que la CCR tient compte des sinistres du 24 au 26 novembre et du 28 au 1er novembre 2014. 

Selon l’AFA, 50 000 déclarations de sinistres ont été reçues. Un chiffre qui risque d’augmenter suite à la prolongation du délai de déclaration accordée par les assureurs. Pour Axa, ce délai a été rallongé et expirera aujourd'hui, 31 décembre 2014. Groupama, quant à lui, a affirmé que six départements de Groupama Méditerranée ont été touchés par les événements climatiques de la fin du mois de novembre.

Une fin d’année douloureuse pour les assureurs

En deux mois et demi, la France a essuyé quatorze épisodes d’inondations alors qu’il n’y en a  généralement que trois ou quatre chaque année. Les assureurs sont donc confrontés à des dépenses colossales liées aux sinistres ayant provoqué des dégâts matériels de 1,8 milliard d’euros depuis janvier jusqu’en novembre 2014.

La facture salée des intempéries en 2014Grêles, inondations et autres tempêtes se sont succédées en France, touchant de nombreux assurés dont certains ont été affectés plusieurs fois, précisent Bernard Spitz et Pascal Demurger, président et vice-président de l’AFA. Ils rappellent aussi que la prévention reste la meilleure arme contre les sinistres. D’où, la création en 2012 de l’Observatoire National des Risques Naturels (ONRN).

Hormis la prévention, avoir la meilleure assurance habitation permet de bénéficier d’une juste prise en charge en cas de sinistre d’ampleur dont le coût est généralement prohibitif.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS