• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

L'APL va baisser de 60 euros en 1 an

Publié par le

Les étudiants voient d’un mauvais œil la baisse de l’APL

Pour faire des économies budgétaires, le gouvernement a décidé de se tourner vers les aides au logement. À partir d’octobre 2017, elles baisseront de 5 euros par mois ce qui énerve fortement les étudiants.

Plusieurs aides au logement concernées

Le temps est aux réglementations gouvernementales. Après l'annonce de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, le gouvernement a déclaré samedi 22 juillet qu’il allait diminuer les aides au logement. Cette décision a été prise sous le quinquennat de François Hollande mais n’a depuis pas encore été appliquée.

Cinq euros en mois à partir d’octobre, voilà ce qui attend les bénéficiaires. Parmi ces aides versées par la CAF il y a l’APL (aide personnalisée au logement), l’ALF (allocation de logement familial) et l’ALS (allocation de logement social).

APL, ALF, ALS : 6,5 millions de ménages visés

Cette baisse de cinq euros par mois correspond à 60 euros en moins par an pour les étudiants. Car l’APL profite pour beaucoup aux étudiants soit 800 000 d’entre eux pour un total de 6,5 millions de bénéficiaires. Déjà que nombreux sont les bacheliers dans l’attente d’une place à l’université, une baisse supplémentaire de leurs aides ne devrait pas améliorer leur moral.

Les organisations étudiantes n’ont pas tardé à se faire entendre. Elles pointent du doigt des conditions de vie pour les étudiants qui devraient baisser. D’autres pourraient également se dépenser davantage dans des activités rémunérées en parallèle de leurs études pour subvenir à leurs besoins.

Ces aides coûtent environ 18 milliards d’euros par an quand ces baisses mensuelles devraient permettre d’économiser 32 millions d’euros par mois.

via lemonde.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES