• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

L'assurance contre les impayés est-elle indispensable ?

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 15:23
La Garantie des risques locatifs (GRL) progresse. En 2011, cette assurance, qui protège les loueurs du risque de loyers impayés, a enregistré une hausse des souscriptions de 36% par rapport à 2010. « Plus de 300 000 logements sont désormais couverts par la GRL », explique Jean-Jacques Denizard, président de l’Association pour l'accès aux garanties locatives (APAGL), qui a présenté mercredi 4 avril 2012 le bilan de ce dispositif.

La GRL gagne donc du terrain. Mais est-elle la meilleure assurance pour les propriétaires bailleurs ? Car un autre dispositif, la Garantie loyers impayés (GLI), existe également.

Prise en charge des contencieux


Pour l’association des consommateurs CLCV, le meilleur produit, c’est la GRL. « Elle couvre les loyers impayés pendant toute la durée du bail, dans une limite très haute, à savoir 70 000 euros. Elle prend même en charge les frais de contentieux en cas de recouvrement de ces impayés. Elle assure enfin le propriétaire contre les dégradations locatives, dans la limite de 7 700 euros », détaille David Rodrigues, juriste. « En outre, la GRL permet de recouvrir les loyers impayés un mois et demi après le premier défaut de paiement, alors qu’avec la GLI, cette durée va fluctuer selon les contrats ». 

Seuls trois assureurs proposent la GRL


Mais le problème, c’est que cette GRL est loin d’être accessible partout en France. Car seulement trois assureurs la proposent. « En Charente par exemple, il est très difficile de souscrire cette assurance », confirme David Rodrigues.

Autre point qui refroidit souvent les propriétaires: l’impossibilité de cumuler une assurance (que ce soit la GRL ou la GLI) et la présentation d’un garant. « Le fait de disposer d’une assurance contre les impayés exclut pour le propriétaire le besoin de se tourner vers un garant, donc logiquement cela ne devrait pas les freiner, mais c’est pourtant le cas. Cela prouve à quel point les propriétaires sont attachés au système de la caution physique », analyse David Rodrigues.

L’avis d’Assurland : pour obtenir la meilleure offre d’assurance loyers impayés, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance loyer impayé

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES