L'assurance location : ce qu'il faut savoir

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > L'assurance location : ce qu'il faut savoir

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

L'assurance location : ce qu'il faut savoir

|
Consultations : 3850
Commentaires : 0
quelle assurance quand on est locataire ?

De nombreux propriétaires de maisons décident de louer leurs biens immobiliers. Propriétaires et locataires devront cependant souscrire une assurance habitation. Voyons lesquels.

Pour les propriétaires

Les propriétaires ne sont pas obligés de souscrire une assurance habitation faite exclusivement pour les locataires. Une assurance habitation classique suffira pour assurer leurs logements loués. Pourtant, les risques liés à la location sont nombreux, notamment les loyers impayés et les dégâts occasionnés par la location. Les propriétaires devront ainsi souscrire dans leurs assurances habitations classiques la garantie des loyers impayés afin de s’assurer de toujours percevoir le loyer au cas où le locataire rencontre des problèmes financiers. Cette garantie couvrira en effet les loyers impayés à condition de respecter certaines conditions.

Les autres sinistres causés par la location, comme un dégât des eaux ou un dégât causé par un défaut de construction seront pris en charge par l’assurance habitation classique. Il est cependant préférable  d’opter pour une multirisque habitation et de déclarer tous les meubles si l’appartement loué est meublé. Dans ce cas, il faudra souscrire une assurance d’un appartement meublé.             

Pour les locataires

Les locataires sont quant à eux obligés de souscrire une assurance multirisques habitation. Les propriétaires-bailleurs peuvent refuser la location si au moment de la signature du bail, le locataire ne peut présenter la preuve attestant la souscription à une assurance habitation. Certains sinistres sont en effet à la charge du locataire et les payer de sa poche reviendra très cher.

Si le locataire est un locataire temporaire, comme c’est le cas pour les locations saisonnières ou estivales, une clause « villégiature » temporaire devra être ajoutée à l’assurance habitation habituelle pour couvrir les risques liés à la location et couvrir les éventuels sinistres. Les assurances logements paschères sont aujourd’hui faciles à trouver, ce qui allègera tant les propriétaires que les locataires.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS