• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

L'indice de référence des loyers à son plus haut niveau depuis 5 ans

Publié par le

L’indice de référence des loyers a augmenté de 1,05 % au cours du 1er trimestre 2018

L’indice de référence des loyers (IRL), qui sert de base aux revalorisations des loyers d’habitation, a explosé au cours du premier trimestre 208. En augmentant de 1,05 % il se fixe désormais à 127,22. Un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 5 ans.

Un niveau record depuis 2013

Le montant du loyer de certains baux d’habitation peut augmenter de 1,05 %. L’Insee vient de dévoiler l'indice de référence des loyers pour le premier trimestre 2018. En se fixant à 127,22, l’IRL a augmenté de 1,05 % par rapport au premier trimestre 2017. Après une hausse identique lors du trimestre précédent, l’indice de référence des loyers a atteint plus haut niveau depuis 5 ans, c’est-à-dire 2013. Les baux dont la date anniversaire est comprise entre la mi-avril et la mi-juillet pourront ainsi être revus à la hausse. Concrètement, les bailleurs vont pouvoir augmenter de 1,05 % le tarif du loyer des baux d’habitation qui se réfèrent à cet indice.  Il ne s’agit pas de sa première augmentation puisqu’en raison de l’inflation, il avait été en hausse de 0,51 % sur l’année 2017.

L’IRL sert de base pour réviser le loyer d'un logement

Pour rappel, l'indice de référence des loyers sert à calculer et à revoir le montant du loyer d’habitation et à fixer les plafonds des hausses annuelles des loyers que peuvent exiger les bailleurs. Pour le calculer l’Insee prend la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l'évolution des prix à la consommation (hors tabac et hors loyers). Le bailleur ou propriétaire doit quant à lui prendre connaissance de 3 éléments pour calculer l'augmentation du montant du loyer :

  • le montant du loyer ;
  • le nouvel IRL du trimestre de référence ;
  • l'IRL du même trimestre de l'année précédente.

Le propriétaire doit ensuite en faire la demande au locataire sous un délai d’un an, à compter de la date prévue pour la révision. Passé ce délai, la révision du loyer n’est plus possible.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES