Assurance habitation

L'Unef alerte sur la hausse du coût du logement étudiant

Publié par le , Mis à jour le 27/08/2019 à 14:21

Le logement, poste de dépense principal des étudiants

L'Unef a publié son rapport annuel sur le coût de la vie étudiante partout en France. Premier poste de dépense, le logement constitue plus de 50 % du budget d'un étudiant. Avec 3,86 % d’augmentation des loyers au niveau national, les coûts explosent.

A Bordeaux les loyers ont augmenté de 11,07 %

L’accès au logement, première source d’inégalité. Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie un classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Un budget plombé par le logement, premier poste dépense. Selon le syndicat étudiant, le coût d’un appartement constitue plus de 50 % du budget d'un étudiant. Un coût en progression cette année, puisqu’au niveau national les loyers sont en hausse de 3,86 %. Parmi les nombreuses villes où les loyers explosent, c’est à Bordeaux (+ 11,07 %), Evry (+ 7,25 %) et Mulhouse (+ 5,80 %) que l’on constate les principales augmentations.

Un classement trusté par les villes d’Ile-de-France

Dans ce rapport, l’UNEF met en outre en évidence de fortes disparités selon les villes. Parmi les 10 villes où les logements étudiants sont les plus chers, les 9 premières se trouvent en Ile-de-France. Le hausse des loyers différe d’ailleurs entre la Province et la région Parisienne (2,80 % et 5,18 %).

Sans surprise donc, Paris demeure la ville la plus chère, avec un loyer à 873 € par mois en moyenne. La part du loyer dans le budget total y représente 67 %. La capitale est suivie par Nanterre (744 €), Créteil (688 €), Guyancourt (670 €) et Champs sur marne (653 €). En bas du classement, on retrouve Le Mans (340 €), Limoges (341 €), Brest (341 €), Poitiers (342 €) et Saint-Etienne (352 €).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES