• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

La clause d'inhabitation dans le contrat d'assurance habitation

Publié par le
En matière d’assurance habitation, il y a certaines règles à respecter. Notamment celle que l’on appelle la clause d’inhabitation. Si vous voulez être assuré correctement, vous pouvez ne pas occuper votre logement pendant une période précisée dans votre contrat, entre 30 à 90 jours.  Au-delà, vous ne serez plus couvert par votre assurance. Explications.

Lire le contrat d’assurance habitation vous évitera des surprises !


Si vous partez en voyage – un long voyage – vérifiez bien dans votre contrat d’assurance habitation la durée pendant laquelle votre logement peut être inhabité. Si vous vous absentez plus longtemps que la période prévue dans votre contrat, l’assureur peut vous dire que vous n’êtes tout simplement plus couvert, ou vous demander de payer plus cher pour cause de non présence prolongée !

Une maison secondaire doit avoir une assurance spécifique !


La clause d’inhabitation ne comprend pas une résidence secondaire. Même si vous y allez tous les week-ends. Votre assureur considère que votre maison est inhabitée du lundi au vendredi. Cela veut donc dire qu’en cas de vol, vous n’êtes pas couvert ! Il faut absolument avoir une garantie supplémentaire pour une maison secondaire.

Mais pas de panique, votre assureur peut vous concocter une solution sur-mesure, adaptée à votre cas particulier. Si vous décidez de rejeter la clause d’inhabitation, votre compagnie d’assurance vous fera alors payer plus cher votre police. En revanche, si vous trouvez que le montant est trop élevé, vous avez toujours la solution de souscrire une garantie limitée aux biens. Cela permet de « limiter la casse » en cas de vol. Pour tout sa voir sur la garantie vol, n'hésitez pas relire notre article à ce propos, Assurance habitation : la garantie vol comment elle marche?

L’avis d’Assurland : faites bien attention à la clause d’inhabitation. Pour être recevable, la clause doit être écrite en toutes lettres, et de manière lisible. Pas avec un astérisque en bas de page ! Bien entendu, en cas de litige avec votre assureur, c’est à lui d’apporter la preuve de l’inoccupation de votre logement pendant X temps.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES