La location meublée vs la mairie de Paris

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > La location meublée vs la mairie de Paris

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

La location meublée vs la mairie de Paris

|
Note :
Consultations : 2208
Commentaires : 1
immeuble-paris
Le sujet de la discorde ? Une question juridique entre la mairie de Paris et les propriétaires qui veulent louer leur bien en meublé. Faut-il demander ou pas une autorisation en mairie pour une location meublée ? La mairie de Paris l'exige. Une réglementation stricte a été instaurée, spécifique à Paris, pour permettre la transformation de ces logements en locaux commerciaux. Mais les propriétaires qui souhaitent louer leur bien meublé de manière temporaire attendent de l'Etat une réponse claire en la matière.

Location meublée, une activité hôtelière ?


Un bras de fer oppose ainsi la mairie de Paris qui veut, au nom de l'accès équitable au logement, mettre le holà à l'explosion des locations de meublés dans la capitale. Selon la mairie de Paris, en cinq ans, près de 20 000 logements ont « été soustraits au marché locatif traditionnel » et « dans certains arrondissements (notamment dans le centre et l’Ouest de Paris), les locations meublées touristiques peuvent représenter jusqu’à 20 % de l’offre locative ». 

La Ville estime, d’une part, que cela réduit l’offre locative traditionnelle alors que le marché locatif est déjà extrêmement tendu dans la Capitale. Et d’autre part, la location meublée entre en concurrence avec l’offre hôtelière, puisque « les prix constatés sont proches de ceux du secteur hôtelier, soit un niveau compris entre le double et le triple des prix des locations traditionnelles ».

Les loueurs ne sont évidemment pas d’accord. Ils estiment qu'ils ne font pas concurrence au secteur hôtelier. Selon eux, le marché des locations meublées concerne 17 000 propriétaires, 50 000 locataires et 2 000 professionnels, et génère environ 250 millions d'euros de chiffre d'affaires.
 
Les professionnels ont demandé à être reçus par le Gouvernement. Affaire à suivre donc.

Le point de vue d’Assurland : que vous soyez propriétaire ou locataire, il est indispensable de souscrire à une assurance habitation. Pour en savoir plus sur l’assurance habitation, (re)lisez notre Guide de l’assurance habitation.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Dommage que l'article soit si court... Il est vrai qu'avec un marché aussi tendu beaucoup de dérives apparaissent. Que penser également de la sous-location sauvage à la air-bnb, où bien souvent les propriétaires ne sont même pas au courant, car ce sont les locataires qui ont trouvé le truc pour arrondir leurs fin de mois en toute illégalité ! Pour ma part je cherche toujours à trouver le meilleur équilibre entre sécurité, rentabilité et flexibilité. Depuis la loi Alur qui surprotège les locataires, j'ai décidé de faire du meublé temporaire sur le modèle alterhome.fr. Si d'autres ont des expériences avec eux merci de partager !
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS