• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

La souscription d'une assurance loyers impayés

Publié par le , Mis à jour le 19/02/2013 à 15:20

Le non-paiement du loyer par les locataires pose toujours d’énormes problèmes. À part la souscription d’une assurance logement, les assureurs proposent désormais une assurance loyers impayés. Celle-ci est faite pour permettre à chacun d’assurer les revenus de son bien immobilier. Explications.

Les propriétaires de logements n’auront donc plus à se soucier de la détérioration des biens, de non-perception du loyer ou encore des frais de procédure.

Les types de garanties

En général, les assureurs proposent deux types de garanties pour l’assurance loyers impayés qui fait partie de l’assurance logement, notamment la garantie des risques locatifs et la garantie loyers impayés. Pour la première connue par la GRL, les conditions de remboursements sont moins sévères. Elle représente un tiers des contrats signés en France vu qu’elle génère des montants de franchises assez élevés en cas de litige.

Cela dit, on peut toujours opter pour la deuxième garantie ou la GLI. Les conditions de souscription de cette GLI sont très strictes. Pour les deux garanties, le montant de la prime représente 2,5 % à 4 % TTC des charges annuelles et des loyers

La démarche de souscription d’une GLI

À la différence d’une assurance logement, la souscription d’une assurance loyers impayés peut aussi bien se faire auprès d’un banquier que chez un assureur classique. Il faut toujours vérifier les aspects de la police souscrite.

De plus, on doit être vigilant, car les contrats proposent des couvertures différentes. Dans la plupart des cas, ils proposent des garanties contre le défaut de paiement à cause d’un décès ou d’un départ prématuré, les loyers impayés et aussi contre les dégradations en fin de bail.

Il est alors indispensable de lire et de relire le contrat en prêtant attention aux détails, car parfois il prévoit des jours de carence ou des franchises. En cas de défaut de paiement, les indemnisations varient de 50000 € à 100000 €. Et en cas de dégradation, le montant varie entre 7000 € et 15000 €. 

L’avis d’Assurland : pour que le contrat d’assurance loyers impayés puisse bien protéger le propriétaire, ce dernier doit bien choisir son locataire. Il doit également respecter les conditions spécifiques liées à l’assurance logement ainsi que les démarches à suivre en cas de litige.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES