Assurance habitation

La start-up Homebrella populaire chez les millennials locataires

Publié par le

Nombreux sont les jeunes à choisir une solution collective de location

Homebrella, une marque du groupe Admiral, un des leaders de l'assurance en Europe, a été lancé au mois de janvier 2019. Cette jeune start-up a aujourd'hui dans son catalogue une assurance habitation 100% locataire, sans engagement ni préavis. Le public cible est assumé : les expatriés, mais surtout les jeunes actifs et les étudiants, autrement dit la génération Y !

Une formule innovante et dédiée aux jeunes locataires

Homebrella est dans l'air du temps et sa stratégie marketing est empreinte de « coolness », comme disent les start-uppers les plus aguerris. Ainsi, Henry Leitzinger, le directeur général de l'entreprise, anime son projet d'un storytelling qui parle aux jeunes : « Lorsque je suis arrivé à Paris en 2012 pour tenter ma chance en tant que musicien professionnel, j'ai compris qu'il était difficile de devenir locataire ici quand on est jeune, sans CDI et sans garantie », déplore-t-il. De nombreux millennials et même les plus anciens de la génération Z pourront se reconnaître dans un tel récit. L'entrepreneur a donc choisi de créer le produit qu'il lui manquait. Système D, en somme !

L'offre est donc destinée aux locataires seulement et n'implique aucun engagement, contrairement à la concurrence qui impose généralement un engagement d'au moins un an. Et les étapes de souscription et de résiliation sont quasi instantanées : elles peuvent se faire par mail, via un chat ou par téléphone. Étudiants, jeunes étrangers passant en France pour une courte période, nomades, Homebrella vise une population plutôt citadine et optant parfois pour des options collectives de logement telles que la colocation ou la location d'une chambre chez l'habitant. Dans un contexte où le marché de la location est tendu dans les grandes villes et où l'accès à une location peut se jouer au jour près, en particulier pour les étudiants, l'offre d'Homebrella semble très pertinente.

Des tarifs attractifs et des partenariats

Question tarifs, Hombrella peut se vanter de proposer une assurance habitation moins chère que sa concurrence. « Comme nous nous adressons uniquement aux locataires, nous n'avons pas à couvrir les sinistres qui incombent principalement aux propriétaires, telles les catastrophes naturelles », poursuit Henry Leitzinger. Ainsi, la marque s'absout de certaines contraintes impliquées par les sinistres concernant les propriétaires. Leur tarif moyen est de 115 € pour une souscription d'un an, contre un prix moyen du marché s'élevant à 165 €. Leur tarif de base est encore plus bas : 85 €. La franchise coûte quant à elle 150 €.

En outre, l'entreprise se base sur une stratégie dynamique de partenariats pour que tous ses services soient effectivement assurés. « En cas de petits travaux à faire dans le logement, nous proposons à nos clients notre réseau de partenaires et nous offrons les 60 premiers euros de travaux », allègue Henry Leitzinger. Son but ? Il veut qu'Homebrella devienne « la marketplace du locataire » et vise les 10 000 clients pour l'année 2020. Ambitieux, et 2 000 clients ont déjà été séduits !

Un futur envisagé avec les nouvelles technologies

Homebrella a bien compris les enjeux posés par son public cible. Ainsi, la marque se veut globalisée avec des conseillers bilingues pour répondre aux exigences d'une clientèle expatriée. En outre, elle compte étendre son offre assurantielle dans un futur proche avec des forfaits dédiés au numérique : smartphones, tablettes, laptops, objets connectés en général...

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES