La vétusté : élément à prendre en considération dans l'assurance habitation

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > La vétusté : élément à prendre en considération dans l'assurance habitation

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

La vétusté : élément à prendre en considération dans l'assurance habitation

|
Consultations : 4274
Commentaires : 0
Un bien pris en charge en tenant compte de la vétusté

La souscription d’une bonne assurance habitation peut vous aider à réparer les dégâts qui se sont produits dans le logement, mais encore faut-il savoir identifier le bon contrat. Dans un contrat d’assurance habitation, la garantie vétusté est un élément que l’assuré devra étudier. Toutefois, avant de la souscrire, il s’avère utile de bien s’informer sur l’étendue de la prise en charge proposée par l’assurance.

Il faut savoir que les contrats d’assurance habitation avec « vétusté » permettent à l’assuré de  faire évoluer le tarif de sa cotisation. Pour rappel, la garantie vétusté prend en compte l’usure mais aussi l’ancienneté des biens couverts. La prise en charge tient compte de l’usure du bien assuré, et sa valeur va à la baisse à mesure que le temps passe.

Si les dommages matériaux sont donc minimes, cette garantie s’avère être intéressante ! Malheureusement, le bilan des accidents sont parfois lourds lors des dégâts des eaux ou d’un incendie.

Couvrir la « vétusté » 

Ces quelques euros en moins peuvent avoir d’énormes répercussions sur le taux d’indemnisation après un sinistre de grosse envergure. En effet, si le montant total des biens détruits par le sinistre dépasse une certaine limite que l’assureur se fixe, seul une partie de la valeur totale de ces biens sera prise en charge par l’assurance.

Vous l’aurez compris, ce type de contrat ne prend pas en charge l’intégralité du montant des objets détruits par un sinistre. Une somme énorme reste donc à la charge de l’assuré ! Pour éviter de confronter ce genre de situation, il est fortement conseillé de bien vérifier l’étendue de la couverture mentionnée dans le contrat mais aussi de la comparer avec les risques auxquels vous êtes exposé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS