• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

La vétusté en assurance habitation

Publié par le

Pour rappel, le contrat d’habitation permet de couvrir les dommages aux biens immobiliers et mobiliers. L’assurance habitation couvre également la responsabilité civile « vie privée » qui couvre les dommages faits à des tiers.

Lorsque l’on souscrit une assurance habitation, il est toujours conseillé de bien comparer les prix afin de bénéficier des offres les plus intéressantes. En effet, des dizaines d’euros de différences sur la cotisation peuvent révéler une vétusté appliquée aux biens.

Qu'est-ce que la vétusté ?

Dans un scénario peu flatteur où un sinistre survient dans l’habitation, les biens seront remboursés à leur valeur actuelle, déduite d’après leur ancienneté et leur usure. La vétusté correspond à la valeur d’un bien qui a vieilli.

Il faut savoir qu’il existe des contrats qui prennent en compte la vétusté à concurrence de 25 %. Toutefois, le remboursement des frais dépend de la grille de vétusté de l'assureur. Ainsi, si l'usure est inférieure à 25 % du prix du bien, alors il sera déduit de son remboursement. Dans le cas contraire,  le remboursement des frais peut atteindre les 75 %.

A contrario : la valeur à neuf

Il parait plus intéressant de choisir des contrats qui présentent la garantie « valeur à neuf ». En effet, cela implique que les biens détruits lors d’un incendie ou de dégât des eaux seront remboursés intégralement selon leur prix neuf. 

Pour trouver la meilleure offre en fonction du patrimoine et ainsi connaitre la vétusté appliquée, il est conseillé aux assurés de rechercher les contrats qui proposent les meilleures prises en charge. Si un contrat tient compte de la vétusté alors, il vaut mieux opter pour une autre assurance logement qui propose de couvrir intégralement les frais de reconstruction.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES