Assurance habitation

Le logement connecté est loin de faire l'unanimité chez les Français

Publié par le , Mis à jour le 01/10/2018 à 10:54

75% des Français considèrent que les prix sont trop élevés

Les Français sont loin d’être convaincus par le logement connecté. Selon le baromètre Qualitel, 54% des logements de moins de 5 ans possèdent au moins un service connecté. Cependant, une grande majorité des sondés pointe du doigt l’utilité et le prix de ces objets.

3 logements sur 10 possèdent au moins un équipement connecté.

Les Français sont loin d’être séduits par le logement connecté. Selon le baromètre Qualitel, une grande majorité de la population rechigne à investir dans ces services d’un nouveau genre. L’étude révèle que 54% des logements récents (moins de 5 ans) possèdent au moins un service connecté. 30% en possèdent deux et plus. Dans le parc global, 3 logements sur 10 possèdent au moins un équipement connecté. Même si la tendance est à la hausse, plusieurs obstacles freinent l’essor du connecté :

L’utilité : beaucoup de sondés ont du mal à percevoir l’utilité des objets connectés même s’ils admettent que les services liés à la protection du domicile ou aux personnes sont utiles.

  • 46% des personnes interrogées pourraient investir pour être « alerté en cas de fuite eau-gaz ou incendie ».
  • 42% des sondés sont prêts à investir pour la surveillance à distance du logement contre les intrusions.
  • 41% pourraient investir pour un contrôle de la consommation de l’habitation.

Le prix et la peur, deux freins à l’utilisation des objets connectés

Le prix est un véritable frein pour une grande majorité des Français. Ils sont d’ailleurs 75% à considérer que « des prix trop élevés les dissuaderaient d’équiper leur logement en objets connectés ». Selon Qualitel, ce sont des foyers aisés qui utilisent en grande majorité ces services. Plus d’un tiers gagnent plus de 5000 euros net par mois.La moitié des Français sont effrayés par les ondes wifi ou électromagnétiques qui pourraient avoir des effets sur leur santé. Une peur qui augmente avec des enfants composant le foyer. C’est le cas pour 61% des familles de 4 personnes.Chiffre étonnant, trois quart des personnes interrogées ont peur que les équipements deviennent des mouchards servant à des entreprises. Entreprises qui pourraient ainsi récupérer des données personnelles.Plus généralement, une grande majorité des sondés ont peur …de la panne. Ils sont 68% à redouter un couac technique et la moitié à craindre de perdre la maitrise de l’équipement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES