• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Le nombre de cambriolage en hausse en 2013

Publié par le , Mis à jour le 28/04/2014 à 16:09

Selon l’ONDRP, le nombre de cambriolage a augmenté de 6,4 % en 2013 en zones urbaines et de 4,7 % en zone rurale. Le ministre de l’Intérieur avait pourtant mis en place un système permettant de lutter contre ce fléau.

Le Ministre de l’Intérieur veut faire évoluer les choses

Les cinq dernières années ont été marquées par une hausse des cambriolages, les résidences secondaires sont les plus touchées. Que ce soit en 2012 ou en 2013, les vols n’ont cessé d’augmenter. Cependant, les homicides ont baissé selon l’ONDRP. L’Observatoire a aussi révélé que les cambriolages dans les habitations principales ont respectivement enregistré une hausse dans les zones polices et gendarmes de 7 % et de 13 % et ceux des résidences secondaires de 10 % et 17 %.

Face à cette situation, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a promis le jeudi 23 janvier « de renverser la vapeur ». Il a affirmé dans un discours rapporté par le site News Assurance que « beaucoup a été accompli en 2013 » pour lutter contre la délinquance. Il a par la suite annoncé « l’instauration du plan anti-cambriolage » à l’automne. Une autre solution trouvée par le ministre est la saisie des avoirs criminels. Il estime dans son discours rapporté par RTL que : « Frapper au portefeuille ou au patrimoine est une forme de sanction très efficace ».

 Cambriolage et assurance habitation

Il faut savoir que les assureurs prennent en considération plusieurs éléments pour calculer le montant de l’assurance habitation. Il faut dire que cette hausse du nombre de cambriolages va se répercuter sur le montant des cotisations, puisque le risque de cambriolage se multiplie. Il faut donc s’attendre à une augmentation des tarifs de l’assurance habitation si la situation n’évolue pas dans le bon sens.

Heureusement, il existe toujours un moyen d’alléger le coût de l’assurance. Le souscripteur pourra par exemple, faire baisse sa prime d’assurance en ajustant les autres garanties en fonction de ses réels besoins. Si le souscripteur est locataire, la garantie tous risques immobiliers sera une dépense inutile. S’il est étudiant, n’ayant que très peu d’objets de valeur, les garanties vol et vandalismes deviennent superflues.

Pour limiter la facture, il faut souscrire une formule modulable, l’utilisation d’un comparateur sera utile pour trouver l’assurance habitation la moins chère.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES