• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Les barèmes pour l'exonération de la taxe d'habitation dévoilés

Publié par le

Allez-vous être exonéré de la taxe d'habitation ? La réponse dans cet article !

Ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin a récemment dévoilé les plafonds fixés pour l’exonération de la taxe d’habitation qui, rappelons-le, bénéficiera à 80 % des Français d’ici 3 ans. En attendant, découvrez les barèmes de revenus pour savoir si vous êtes concerné ou non. Explications.

Payerez-vous si vous êtes célibataire ou en couple ?

Promesse de campagne du président de la République Emmanuel Macron, l’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des Français d’ici 2020 se précise enfin.

En effet, le ministre Gérald Darmanin a rendu public les seuils d’exonération pour cette taxe et signalé que ces montants concernaient le revenu fiscal de référence après abattement de 10 %.

Ainsi, l’exonération de la taxe d’habitation sera valable pour les plafonds suivants :

  • jusqu’à 30 000 euros de revenus annuels (soit 27 000 euros de revenu fiscal de référence) pour un célibataire,
  • jusqu’à 48 000 euros de revenus annuels (soit 43 000 euros de revenu fiscal de référence) pour un couple sans enfant,
  • jusqu’à 54 000 euros de revenus annuels (soit 49 000 euros de revenu fiscal de référence) pour un couple avec un enfant.

 

Pour mémoire, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que la mesure profiterait à 30 % des Français dès l’année prochaine.

Pas de hausse pour ceux qui paieront la taxe d’habitation

Interrogé par Le Monde, Gérald Darmanin en a profité pour révéler que la décision d’exonérer 80 % de la population nationale avait été motivée par le fait que ces Français représentent « à peu près la même somme, un petit peu plus en masse fiscale que les 20 % » qui eux continueront à payer la taxe d’habitation.

Si l’on s’intéresse aux chiffres, les 80 % des Français qui doivent être exonérés du paiement de la taxe d’habitation pèsent approximativement 10,4 milliards d’euros contre environ 9 milliards d’euros pour les 20 % qui paieront encore cette taxe.

Enfin, Gérald Darmanin a précisé que ces Français qui ne bénéficieront pas de l’exonération de la taxe d’habitation ne verront pas d’augmentation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES