Les bases de l'assurance habitation du locataire

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Les bases de l'assurance habitation du locataire

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Les bases de l'assurance habitation du locataire

|
Consultations : 1467
Commentaires : 0
Garantie des risques locatifs : le b.a.-ba de l'assurance habitation du locataire

Vous êtes locataire ? Dans ce cas, vous devez absolument souscrire une assurance habitation à moins de louer, par exemple, un bien immobilier non meublé. Cela vous permettra notamment d’être couvert en cas de survenance d’un incendie, d’une explosion ou d’un dégât des eaux. Coup de projecteur sur les bases de cette assurance.

Assurance habitation : le principe et ses exceptions

Pourquoi le locataire est-il légalement tenu de s’assurer ? Cela doit permettre la prise en charge des dommages causés à l’immeuble pendant toute la durée de la location. C’est pourquoi l’on parle de garantie des « risques locatifs ».

Toutefois, comme tout principe qui se respecte, cette obligation d’assurance est assortie d’exceptions, de cas où le locataire n’est pas tenu de posséder une assurance :

  • la location meublée
  • la location saisonnière
  • le logement de fonction

A noter que cela n’exonère pas l’intéressé de toute responsabilité. L’occupant demeure effectivement responsable des dommages causés, ce qui devrait l’inciter à assurer sa responsabilité vis-à-vis de son propriétaire.

Assurance habitation : les risques couverts

Dans le détail du contrat d’assurance, il apparaît que le locataire sera protégé contre les dommages qui résulteraient d’une explosion, d’un incendie ou d’un dégât des eaux. L’assureur se chargera en de telles circonstances d’indemniser le propriétaire.

Toutefois, seuls les dommages causés à l’immeuble sont concernés, à l’exclusion notable des dégâts subis par les biens du locataire.

Et en l’absence d’assurance logement ? Le locataire devra se charger lui-même d’indemniser le propriétaire pour ces dégâts causés à l’immeuble. C’est d’ailleurs pour se prémunir d’une telle déconvenue que le propriétaire est libre de réclamer à son locataire une attestation d’assurance.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS