• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Les dégâts des eaux non responsable ne sont plus résiliés

Publié par le , Mis à jour le 09/07/2015 à 16:57

Les compagnies d’assurances s’engagent enfin à ne plus résilier les victimes de dégâts des eaux non responsables.

La dimension de responsabilité est prise en compte

Bernard Spitz, le président de la FFSA certifie que la profession ne résiliera plus les victimes de dégâts des eaux non responsable. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont subi des dommages répétitifs.

On distingue à présent la notion de responsabilité.

Les dégâts des eaux, la hantise des assureurs

Les dégâts des eaux sont le plus souvent considérés comme la hantise des assureurs dans le cadre d’un portefeuille de multi-risques habitation

Ce sinistre est très fréquent. En effet, 4 assurés sur dix sont touchés par ce problème. Ce qui représente environ plus de 1000 € en moyenne. Certaines fois, les montants grimpent jusqu'à 10 000€. La prime MRH, elle, se chiffre en général à 250 €.

Les assureurs ont ainsi pu procéder jusqu'à maintenant à un nettoyage arbitraire de leurs portefeuilles en supprimant les multi-sinistrés, responsables ou non de la garantie.

Le BCT ne pouvait couvrir les locataires ou les propriétaires occupants

Si votre compagnie d’assurances résilie votre contrat pour une quelconque raison, il va vous être difficile de retrouver un nouvel assureur qui acceptera de vous couvrir. De nombreuses personnes ont été dans ce cas suite à la résiliation pour dégâts des eaux.

Le BCT, bureau central de tarification, peut permettre de retrouver une nouvelle compagnie d’assurances. Cependant, cela ne s’applique pas à un locataire ou à un propriétaire dans le cadre de l’assurance habitation. De nombreuses personnes se sont alors retrouvées sans aucun assureur. Ces périodes de non-assurance vont alors enfin pouvoir être supprimées.

Cependant, si elles ne peuvent résilier les contrats, les compagnies d’assurances pourront tout de même appliquer des surprimes voire des corrections tarifaires.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES