Les franchises en assurance habitation

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Les franchises en assurance habitation

|
Note :
Consultations : 1316
Commentaires : 2
Attention aux franchises !

Quoi de plus logique que de se tourner vers une formule d’assurance maison moins chère proposée par la plupart des compagnies d’assurance lorsqu’on veut économiser un peu tout en ne voulant pas se passer de l’assurance habitation. Mais mise à part les garanties, il faut aussi bien définir les éventuelles franchises.

Se méfier toujours des cotisations trop attractives

On parle de franchise lorsqu’on évoque la somme restant à sa charge en cas de sinistre, donc ici cette somme est celle qui n’est pas remboursée par l’assureur. Chaque assureur peut fixer librement cette franchise et il appartient à l’assuré de bien vérifier la franchise appliquée avant de signer son contrat d’assurance habitation. Parfois, certaines compagnies d’assurance n’en prévoient pas mais elles frappent fort au niveau des cotisations. D’autres, prônant une assurance maison pas chère, proposent par contre des cotisations attractives derrière lesquelles se cachent souvent une franchise importante. C’est surtout vis-à-vis de 2ème formule que la méfiance devra être de mise car en cas de sinistre, l’assureur ne rembourse que les dégâts dont le montant est supérieur à la franchise. Ce qui veut dire que lorsque les dommages sont moindres par rapport au coût de la franchise, ce sera peine perdue de les déclarer à l’assureur.

Les franchises applicables

La 1ère franchise qui s’applique souvent en assurance habitation est la franchise fixe dont la somme est déterminée par  l’assureur. Elle est déduite systématiquement des remboursements effectués par l’assuré. Ensuite, il y a ce qu’on appelle la franchise proportionnelle qui est exprimée en % du montant des dommages subis. En 3ème lieu, il y a la franchise relative qui correspond à une somme en dessous de laquelle l’assureur ne rembourse pas l’assuré. En revanche, si les montants des dommages sont supérieurs à celui de la franchise, les dégâts seront totalement indemnisés. Ce type de franchise peut s’avérer intéressant en cas de sinistre occasionnant des dégâts importants. A titre d’exemple pour cette franchise, si on se voit appliquer une franchise de 300 euros sur l’incendie et que le montant des dommages après un incendie s’élève à 1500 euros, l’assurance va rembourser entièrement les 1 500 euros.

En dernier lieu, il y a la franchise légale, dont pour certains cas comme les catastrophes naturelles, est fixée par la loi. Ainsi pour les dommages en cas de sécheresse, cette franchise est de 1 520 euros tandis qu’elle est de 380 euros pour les biens à usage d’habitation. Enfin, il est important de souligner que compte tenu du fait que les franchises peuvent varier d’un assureur à un autre, il serait beaucoup plus prévoyant de recourir à un comparatif d’assurance habitation afin de trouver un assureur proposant une franchise raisonnable.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


SI JE COMPREND BIEN POUR UNE GARANTIE DE MOBILIER DE 8000 EUROS ET UN INDICE DE 0.16 EN FRANCHISE LE RBT S EFFECUE AU DESSUS DE 8000*0.16 JUSQU AU MONTANT DE SINISTRE DECLARE - LA VETUSTE NON ?


Bonjour,

Pourriez-vous reformuler votre demande afin que nous puissions vous apporter une réponse précise.

Merci.

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS