Les garanties « tempête » et « catastrophe naturelle »

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Les garanties « tempête » et « catastrophe naturelle »

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Les garanties « tempête » et « catastrophe naturelle »

|
Consultations : 1204
Commentaires : 0
Protégez vous des tempêtes ou catastrophes naturelles

Ces 2 garanties peuvent être toutes les deux incluses dans une assurance habitation. Elles devront par conséquent être considérées par les locataires en assurance maisonpuisqu’en l’absence de ces garanties, aucun dommage lié à ces évènements ne sera naturellement pris en charge.

Dans quelles circonstances la garantie « tempête » peut-elle prendre effet ?

Cette garantie vous servira de protection contre les dommages causés par la pluie, la grêle ou la neige. Elle entre également en jeu pour les effets du vent qui font suite à une tempête, un ouragan ou cyclone. Il est important de souligner que cette garantie se joue également pour couvrir les dommages indirects comme la privation de jouissance du logement, frais de déblais de décombre ou même pour les dommages électriques. Si votre maison est fortement endommagée par  une tempête, vous pourrez quand même tenter de prendre des précautions pour limiter l’aggravation des dommages (pose de bâche ou couverture provisoire de la partie endommagée). En principe, seuls les préjudices qui surviennent pendant le sinistre et au cours des 48 heures suivantes bénéficient d’une indemnisation. A noter également que les compagnies d’assurance n’assurent que les bâtiments qualifiés de « bonne construction ».

Et la garantie catastrophe naturelle ?

La garantie « catastrophe naturelle » a été rendu obligatoire à la suite de la loi du 13 juillet 1987.  Elle n’intervient que dans les zones délimitées et pour les intempéries, dans les zones définies par un arrêté interministériel. D’ailleurs, il faut que cet arrêté constatant l’état de catastrophe naturelle doive être publié au journal officiel. Vous tirez avantage de cette garantie lorsque vos biens sont garantis dans le cadre d’un contrat d’assurance « dommages aux biens ». La garantie catastrophe naturelle vous servira d’appui financier pour les frais de déblais et démolition, et si nécessaire pour le pompage et la désinfection de vos locaux. Elle prend également en charge les dépenses engagées pour les murs fendus ou si la stabilité de la maison est menacée du fait d’un glissement de terrain.

Bien que comportant quelques exclusions, la garantie catastrophe naturelle peut s’avérer intéressante dans la mesure où vous vivez dans une zone sensible. Et compte tenu du fait qu’elle ne peut vous coûter que quelques euros de plus, pensez donc à l’inclure dans votre contrat d’assurance maison pas chère afin de bien préserver votre habitation à la fureur de mère nature.

Quelle garantie choisir ?

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS