• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Les jeunes québécois oublient l'assurance logement

Publié par le , Mis à jour le 07/08/2012 à 11:10
Un sondage québécois réalisé pour la compagnie d’assurance Desjardins Assurances générales révèle que les jeunes font fi de l’assurance habitation. Contrairement aux Français, les québécois locataires ne sont pas dans l’obligation de souscrire une telle protection. Ce qui pose bien évidemment des problèmes, notamment en termes de responsabilité civile. 

Pourquoi les jeunes québécois négligent l’assurance habitation ?


Selon les chiffres du sondage, 35 % de la tranche 18-34 ans n’ont pas d’assurance logement. La moitié de ces non assurés ne savent pas ce qu’est une responsabilité civile, garantie qui couvre l’assuré contre les dommages causés à des tiers. 

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène : 31 % oublient de souscrire, 1 tiers des sondés estiment la cotisation trop élevée, malgré des offres adaptées aux jeunes et 18 % jugent ne pas avoir assez de biens de valeur. 

Pourtant, au Québec comme en France, une assurance habitation permet de se couvrir financièrement pour ses propres biens comme pour ceux des tiers qui peuvent s’avérer onéreux. Une couverture non négligeable.

Les locataires français contraints de s’assurer


La France est plus regardante en termes d’assurance maison. Hormis les propriétaires, les locataires, jeunes comme moins jeunes sont dans l’obligation de souscrire une telle protection.

Un propriétaire demandera toujours un certificat d’assurance logement avant de donner les clefs du  logement au locataire. Sans ce document, pas de location possible !

Ces formules de protection comprennent toujours la garantie responsabilité civile et peuvent couvrir également les biens contres tout type de dommages (vols, incendie, dégât des eaux, etc.).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES