• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Les loyers impayés au détriment des propriétaires

Publié par le

On comprend mieux les exigences des propriétaires lorsqu’ils vont louer leur appartement ou leur maison à des locataires. Mais parfois, ils se retrouvent nez à nez avec des locataires insolvables qui profitent de leur avantage. Les propriétaires bailleurs rencontrent même des problèmes dès les premières visites.

Une longue vacance entre deux locations

D’après l’Observatoire des loyers Clameur, la vacance entre deux locataires continue à progresser. On enregistre aujourd’hui des situations qui peuvent aller jusqu’à 9 semaines.

Mais la vraie galère commence après la conclusion du contrat de bail : les loyers impayés. À travers les déclarations de certains professionnels de l’immobilier, on constate que les cas de loyers impayés commencent à prendre de l’ampleur.

Selon le gérant d'une agence Laforêt Immobilier à Menton, Nicolas Nicolas Powilewicz, « nous avons enregistré une augmentation d’environ 8 % d’impayés par rapport au même intervalle de l’année 2011, lors du premier semestre ». Si les litiges ne sont pas réglés à l’amiable, la procédure d’expulsion prend un temps considérable dont le délai peut atteindre 3 ans.

Les rudes étapes de la procédure d’expulsion

La seule arme que détient le propriétaire est d’enclencher la procédure d’expulsion. Pourtant, il semblerait que cette dernière est à l’avantage des locataires, lesquels auront tout le temps de partir sans laisser de traces.

D’habitude, plusieurs propriétaires se plaignent de l’état des maisons laissées par les locataires, ce qui rend la remise en état encore bien plus coûteuse. On ne compte plus les charges que doit payer le propriétaire s’il choisit la voie judiciaire : honoraires de l’huissier et de l’avocat, les charges d’impôts, etc.

Les étapes à faire sont épuisantes, sans compter la lenteur de la justice. Quant à l’assurance loyers impayés, l’assureur trouve parfois le moyen de se retirer de l’affaire sous prétexte que les procédures n’ont pas été respectées convenablement, s’agissant de l’envoi de la lettre de relance par courrier recommandé, etc. À vrai dire, ces solutions ne garantissent en rien les loyers impayés. Au contraire, elles accumulent de lourds frais aux propriétaires.

On comprend mieux les réactions des propriétaires qui ne font plus louer leurs appartements. Certains préfèrent les donner en location pour des bureaux. À trop vouloir protéger le locataire, la loi a poussé les propriétaires au désistement. La dernière solution reste le recours à un détective privé pour retrouver le mauvais payeur. Pour en savoir plus sur cette assurance, relisez notre article en cliquant ici.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES