Assurance habitation

Les moins de 25 ans ont désormais accès à l'aide pour déménager de 1000 euros

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

Pour aider les actifs ou les actifs en devenir du privé dans ce contexte de crise, l'organisation Action Logement (anciennement 1 % Logement) avait mis en place une aide au déménagement de 1 000 euros. Bonne nouvelle pour les jeunes actifs, cette aide va être étendue au moins de 25 ans. Il faudra tout de même réunir quelques conditions pour pouvoir y prétendre.

L'aide pour déménager d'Action Logement de 1 000 euros va être étendue aux moins de 25 ans

Les jeunes actifs peuvent se réjouir : Action Logement a annoncé l'extension de son aide à la mobilité pour les salariés du secteur privé déménageant près de leur lieu de travail ou de formation. Il sera donc possible pour les jeunes de moins de 25 ans embauchés il y a moins de 18 mois ou alternants de bénéficier de cette aide à la mobilité de 1 000 euros. Elle sera accessible pour ceux disposant d'une rémunération comprise entre 0,3 et 1,1 Smic, soit un salaire mensuel brut de 466 euros à 1 710 euros. Une fois leur bail locatif en main, ces jeunes pourront prétendre à cette prestation.

Cette aide de 1 000 euros n'était jusqu'à maintenant disponible que pour les salariés ou les titulaires d'une promesse d'embauche dans le secteur privé accusant d'une rémunération inférieure ou égale à 1,5 fois le Smic, soit 2 332 euros mensuels bruts pour l'année 2021. La promesse d'embauche peut se rapporter à un CDI, un CDD ainsi qu'un contrat d'apprentissage, d'intérim ou d'alternance. Action Logement estime à 30 000 le nombre de jeunes entrant dans le monde du travail qui pourraient bénéficier de cette aide.

Comment accéder à cette aide à la mobilité ?

Pour accéder à cette aide à la mobilité, il faut intégrer un logement situé en France (métropole ou DROM) qui constituera la résidence principale et permettra de diminuer à moins de 30 minutes en voiture le temps de trajet jusqu'au lieu de travail (1 heure dans les DROM). Sinon, le locataire ou futur locataire devra prendre les transports en commun au lieu de la voiture. Toutefois, ce critère ne concerne pas les moins de 25 ans.

Le calcul de ce temps de trajet se base sur le service de cartographie en ligne de Google Maps. Il se rapporte à un trajet en voiture depuis le logement jusqu'au lieu de travail ou de formation dans un seul sens le dimanche à 16 heures. L'itinéraire non-payant le plus favorable possible est sélectionné.

Les démarches à effectuer pour bénéficier de cette aide sont relativement simples : il faut faire une demande dans les trois mois suivant la date d'effet du bail ou de la convention d'occupation. Tout se déroule en ligne sur le site d'Action Logement après avoir utilisé le simulateur pour vérifier son éligibilité au dispositif. Dès lors que vous avez envoyé votre dossier accompagné des pièces justificatives nécessaires, il faut patienter entre quatre et six semaines pour obtenir une réponse.

Quelles sont les autres prestations cumulables avec cette aide à la mobilité ?

Cette aide à la mobilité est cumulable avec d'autres prestations. Sous conditions, il est possible d'y avoir accès simultanément à la prime de déménagement de la CAF (Caisse d'allocations familiale) pour les familles nombreuses de trois enfants et plus. En outre, vous pouvez la cumuler, toujours sous conditions, à toutes les aides sociales (APL, RSA, prime d'activité...) incluant les autres aides au déménagement : l'aide Mobili-Pass d'Action Logement pour contribuer à certains frais liés à la mobilité professionnelle des salariés du secteur privé, l'aide à la mobilité de Pôle Emploi pour les demandeurs d'emploi ainsi que le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) pour les personnes en difficulté.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES