Assurance habitation

Une étude sur les situations qui irritent le plus les colocataires

Publié par le , Mis à jour le 08/09/2021 à 10:56

En cette période de l’année, les étudiants et les jeunes actifs sont à la recherche d’un logement et souvent d’une colocation. C’est un bon moyen de partager le loyer pour une surface plus grande ou de rencontrer du monde. Mais, comme pour tout, cela a aussi des inconvénients...

La colocation, une affaire de jeunes ?

Depuis deux ans, la plateforme pour chercher un appartement LocService fait un Observatoire de la colocation pour en savoir plus sur les 2,5 millions de personnes qui choisissent cette façon de vivre. Pour se faire, le site a réalisé une étude avec les données récupérées sur un échantillon de 6 755 demandes et 6 893 offres de colocation déposées en ligne sur les 12 derniers mois. 

Dans l’étude de 2020, un profil type se dessine. Il apparaît que 55 % des candidats sont étudiants, 41 % sont actifs et 6 % sont retraités ou sans activité. Même si les familles, notamment monoparentales, existent ainsi que les colocations intergénérationnelles, il apparaît que l’âge moyen des gens en colocation est de 27 ans.

Ces situations que détestent les colocataires

Qui dit colocation dit cohabitation, avec des amis pour les plus chanceux, mais parfois aussi avec des inconnus. L’étude affine les préférences : la taille idéale d’une colocation est établie à 3 personnes, 22 % des sondés refusent d’habiter avec des fumeurs alors que seulement un candidat sur trois accepte de vivre avec une personne de plus de 50 ans.

D’après Capital, le plus amusant à relever dans cette étude est le rapport des colocataires entre eux et notamment dans la vie quotidienne. Sur les personnes interrogées, avoir un logement propre est la priorité car ils sont 67 % à détester vivre dans un endroit sale. Autre fait plus surprenant, 60 % d’entre eux ne supportent pas qu’on visite leur chambre en leur absence, vivant cela comme une violation de leur intimité. Concernant les tâches ménagères, 30 % des votants n’aiment pas quand c’est toujours le même colocataire qui fait la vaisselle, et 29 % que la répartition du travail domestique ne soit pas équitable. Ils sont moins nombreux à détester les fêtes imprévues (20 %) et les amis qui "squattent" (12 %). Par contre, 26 % des répondants n’aiment pas avoir un colocataire qui réclame de l’argent.

Les situations les plus détestées Taux de réponse
Avoir un logement sale 67%
Avoir sa chambre visitée en son absence 60%
Avoir toujours le même coloc qui fait la vaisselle 30%
Avoir une répartition inéquitable des tâches ménagères 29%
Avoir un colocataire qui réclame de l'argent 26%
Avoir des fêtes imprévues 20%
Avoir des amis qui squattent 12%
Un mauvais partage de la salle de bain 9%
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}