Location : Airbnb et Paris se mettent d'accord

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Location : Airbnb et Paris se mettent d'accord

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Location : Airbnb et Paris se mettent d'accord

|
Consultations : 1164
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

La Ville de Paris et Airbnb, plateforme de location et réservation de logements entre particuliers, ont fini par s’entendre. Dorénavant, les loueurs Airbnb présents dans la Ville Lumière qui dépassent les quatre mois de location du logement reçoivent un mail rappelant la réglementation. Explications.

Un plafond de 120 jours de location

Taxée de concurrence déloyale à l’égard du secteur de l’hôtellerie, la plateforme communautaire Airbnb est parvenue à un accord avec la capitale.

Cet accord doit permettre le développement des « locations de courte durée », tout en évitant que cela ait un impact négatif pour les Parisiens et le logement dans la capitale.

Plus précisément, le loueur qui atteint les 120 jours de location reçoit un mail envoyé par Airbnb de la part de la mairie de Paris lui rappelant la réglementation applicable. Si nécessaire, l'intéressé sera invité à se mettre en conformité avec ces règles.

En outre, Airbnb met désormais en avant ces informations sur son site web et un bilan de l’opération doit être réalisé dans quatre mois.

Airbnb, une « chance pour les Parisiens »

Si, de l’aveu de Jean-François Martins, adjoint au Tourisme à la maire de Paris, cela ne règle pas tous les problèmes, il s’agit d’un « pas de plus » car les usagers sont désormais informés des risques pris en cas de non-respect de la réglementation.

Airbnb et Ville de Paris : un plafond de 120 jours de locationDe son côté, Nicolas Ferrary, directeur d’Airbnb dans l’Hexagone, estime que ce « type d’hébergement complémentaire » constitue une « chance pour les Parisiens » et, plus largement, « pour le tourisme à Paris ». Et, l’intéressé d’ajouter qu’il ne souhaite pas que le développement d’Airbnb se fasse « au détriment du logement pour les Parisiens ». 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS