Location de logement : Airbnb interdit à Berlin

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Location de logement : Airbnb interdit à Berlin

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Location de logement : Airbnb interdit à Berlin

|
Consultations : 1529
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En tous cas partiellement. A partir du 1er mai 2016, les berlinois ne pourront plus louer leur logement entier pour des séjours de courte durée sur la plateforme Airbnb. S’ils souhaitent louer la totalité de leur logement, les habitants de Berlin devront en faire la demande.

Protéger le marché du locatif

A Berlin, l’Etat estime que le succès du site Airbnb nuit au marché de l’immobilier locatif et souhaite limiter les activités de location via cette plateforme. Dès le 1er mai prochain, les berlinois ne pourront plus louer qu’une partie de leur logement afin d’éviter que les propriétaires de logement ne les retirent du circuit locatif classique.

Selon le secrétaire d’Etat au logement de Berlin, 10 000 logements auraient ainsi été retirés du marché classique de location. Et la sanction pour les contrevenants à cette règle sera sévère : jusqu’à 100 000 euros.

Airbnb : limitations à Paris également

Berlin limite l'activité de Airbnb Dans notre capitale française (première ville d’Airbnb dans le monde avec 60 000 logements disponibles) la limitation est temporelle : les particuliers n’ont pas le droit de louer leur logement plus de 4 mois par an. Depuis avril 2016, ceux qui ne respectent pas cette règle reçoivent un courrier de la plateforme de location.

Au-delà des 4 mois de location, il convient de demander une autorisation pour changer l’usage du logement qui se transforme en activité économique et non plus en résidence principale.

A Paris, ceux qui ne respectent pas ces règles se voient appliquer une amende de 25 000 euros par logement loué. Mais la Mairie de Paris souhaite augmenter le montant de cette amende afin de la rendre plus dissuasive.

Actualité précédente

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS