Assurance habitation

Location : l'encadrement des loyers de retour à l'automne à Paris

Publié par le

Retour de l'encadrement des loyers à Paris à l'automne prochain

L'annulation par la justice, en novembre 2017, de l'encadrement des loyers à Paris a provoqué une forte augmentation des prix des locations. Pour éviter que cette que cette flambée des prix ne se poursuive, la mairie de Paris a indiqué qu’elle réintroduira cette mesure dès l’autonome prochain.

La mairie de Paris utilisera la loi Elan pour réintroduire cette mesure

Le retour de l’encadrement des loyers à Paris. La mairie de Paris a annoncé mercredi 18 juillet qu’elle réintroduira cette mesure à l’autonome prochain. Une annonce faite par l’intermédiaire de Ian Brossat, adjoint (PCF) à la maire de Paris chargé du logement : « Nous utiliserons la loi Elan qui permet désormais d’expérimenter la mesure à l’échelle d’une ville pendant une durée de cinq ans ». Une déclaration survenue le jour même où la CLCV (Consommation, Logement et cadre de Vie) dévoilait les résultats de son étude sur l’impact de l’annulation par la justice de cette mesure. Selon l’association le nombre de « loyers conformes » dans la capitale a chuté de 13 % en 6 mois. « Cette enquête confirme la hausse considérable des prix des loyers que nous craignions », déplore Ian Brossat.

Eviter que les prix des locations ne doublent comme entre 2005 et 2015

Pour réintroduire cette mesure, la Mairie de Pairs devra contourner son annulation, pourtant confirmée par la cour administrative d'appel de Paris en juin dernier. Pour ce faire, Ian Brossat explique que la capitale profitera de la loi Elian. Pour l’adjoint chargé du logement, encadrer de nouveau les loyers est impératif. « Nous rétablirons le dispositif pour que ceux qui travaillent à Paris puissent s’y loger, en particulier les jeunes, les étudiants, les familles monoparentales et les familles de la classe moyenne qui furent les premiers bénéficiaires », indique-t-il.

Il est vrai que son application avait permis de contrôler les loyers. D’après l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap), les loyers n’ont progressé que de 1 % entre 2015 et 2017 et ce alors même qu’ils avaient doublé entre 2005 et 2015. Pour rappel, entre 2015 et 2017, l’encadrement des loyers était appliqué.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES