• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Location saisonnière : que doivent faire le locataire et le propriétaire ?

Publié par le

De plus en plus de Français choisissent de placer leur demeure principale en location durant  leurs vacances pour quelques semaines. Cette résolution, nommée « location saisonnière », exige une vigilance particulière. Coup de projecteur.

Position du locataire

La loi s’oppose normalement à la sous-location, hormis l’obtention d’un accord explicite et manuscrit du propriétaire.

L’autorisation de louage doit être obtenue par le locataire qui souhaite sous-louer. Si jamais le locataire outrepasse l’interdiction, il risque la résiliation de l’assurance logement et s’expose potentiellement au versement de dommages et intérêts.

Concernant le propriétaire

Quand le propriétaire met en location sa demeure principale, il est contraint aux modalités de la location saisonnière, particulièrement relative à la durée. La loi prescrit sur ce point une période optimale et non reconductible représentant une saison, soit 1 mois et demi. Dans les provinces touristiques, cette durée peut être portée à un semestre.

Pour une sous-location, il vaut mieux posséder une assurance multirisque habitation, qui comprend généralement une couverture villégiature.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES