Assurance habitation

Locations étudiantes : les disparités restent fortes entre les villes, mais les loyers baissent

Publié par le , Mis à jour le 16/06/2021 à 09:28

Malgré la baisse des loyers dans les grandes agglomérations, les disparités restent fortes entre les principales villes étudiantes. Pour les futurs étudiants qui n'ont pas les moyens financiers de louer un logement, il existe heureusement des solutions alternatives. Et pour faire encore davantage d'économies, le passage par un comparateur d'assurances habitation peut aussi être utile.

La course aux logements étudiants est lancée

Les résultats de Parcoursup ont été récemment révélés à des milliers d’élèves de terminale. Pour les futurs étudiants, c’est un autre parcours du combattant qui commence : trouver un logement à un loyer raisonnable dans la ville de leur formation.

Et c’est ainsi une grande loterie qui débute pour le budget des étudiants, les prix peuvent en effet osciller du simple au double selon l’endroit. C’est ce que révèle un baromètre publié par le site SeLoger et le quotidien Le Parisien. 

En moyenne, toutes villes françaises comprises, le coût mensuel d’un studio est de 480 euros. Mais ce loyer peut facilement être doublé, en particulier en région parisienne. Le baromètre estime le loyer moyen d’un studio parisien à 826 euros, et la proche banlieue n’est pas épargnée : 714 euros à Nanterre, 677 euros à Versailles, ou encore 672 euros à Créteil.

Dans le reste de l’Hexagone, les locations les plus onéreuses se trouvent à Nice (570 euros), à Aix-en-Provence (552 euros), à Lyon (528 euros), ainsi qu’à Bordeaux : 513 euros. À l’inverse, il revient beaucoup moins cher de louer un studio à Dijon (401 euros), Tours (399 euros), Nancy (388 euros), Clermont-Ferrand (370 euros), et surtout à Poitiers (352 euros).

Un contexte favorable aux revenus modestes

Toutefois, malgré des prix moyens plus élevés dans les grandes villes, il est possible de faire des économies à l’approche de cette rentrée universitaire. Les loyers baissent en effet depuis quelques mois, y compris à Paris.

La désertion des touristes depuis le début de la crise sanitaire a remis sur le marché de la location longue durée « classique » de nombreux logements jusqu’ici loués exclusivement ou presque sur Airbnb.

 À tel point que l’on constate un déséquilibre dans les grandes agglomérations, avec une forte hausse de l’offre et une moindre demande (étudiants rentrés chez leurs parents, annulation de nombreux stages et de projets de mobilité professionnelle…), ce qui fait mécaniquement baisser les prix.

Jusqu’à la rentrée universitaire, il devrait donc être possible de profiter de conditions de location avantageuses y compris dans les grandes villes. Mais pour les futurs étudiants qui ne peuvent se permettre financièrement de louer un bien, il existe des solutions alternatives.

Les alternatives à la location privée traditionnelle 

  • Les résidences étudiantes et universitaires : les étudiants boursiers y sont prioritaires. Les résidences « Crous » proposent des loyers très modérés. Le site Etudiant.gouv.fr explique comment postuler.

  • Les résidences étudiantes privées : elles fonctionnent sur le même principe que les résidences du Crous. Il est possible d’y louer une chambre et de profiter de quelques autres services en passant par les sites Location-étudiant.fr, Fac-habitat.com, Studyrama.com ou Adele.org.

  • Les foyers étudiants : Il est possible d’y postuler un logement en demi-pension ou en pension complète pour le prix d’une location. Le site unme-asso.com en recense plusieurs.

  • Le logement chez un particulier : louer une chambre « chez l’habitant » pour ses études peut être économique, pratique (l’entretien est partagé) et permettre de ne pas vivre seul. Le site Kokaviz.fr, qui dépend du Crous, publie des annonces de particuliers. 

  • La colocation : se mettre en « colloc’ » peut aussi être une solution pour réduire la facture d’un logement. Pour trouver votre futur colocataire, les sites Roomlala.com, Appartager.com ou encore Lacartedescolocs.fr permettent de visualiser par ville les collocations proposant une place.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES