• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Logement : les colocations largement refusées

Publié par le

Si l’on en croit un récent sondage menée sur la Toile, la colocation n’a pas vraiment la cote auprès des bailleurs. En effet, 69,16 % d’entre eux refusent ce mode de location pourtant recherché et plébiscité par de nombreux Français. Explications.

Des bailleurs plus réticents

Réalisée à l’initiative du groupe PAP, une enquête dévoilée le 3 mars 2015 laisse apparaître une certaine réticence des propriétaires à l’égard de la colocation. Ainsi, 69,16 % des bailleurs sollicités ne sont pas disposés à proposer leur bien immobilier en colocation.

Pourquoi une telle levée de boucliers ? Une large majorité des propriétaires (58 %) évoque le fait que leur logement soit trop petit. Pour 26 % d’entre eux, une famille s’occupera mieux de leur bien et ils sont 18 % à estimer qu’une famille restera plus longtemps dans leur logement, évitant la vacance locative.

Certains propriétaires favorables

D’autres propriétaires ne sont pas opposés à la colocation et la moitié d’entre eux estiment que cela constitue même une sécurité non négligeable pour le paiement du loyer, plusieurs colocataires pouvant se porter garants.

Enfin, les bailleurs qui possèdent des logements de taille importante voient dans la colocation le meilleur moyen de louer rapidement leur bien immobilier.

Avec ou sans colocation, un logement vide doit être assuré. En effet, pour affronter les différents risques qui pèsent sur le logement, il faut veiller à posséder la meilleure assurance habitation adaptée à ses différentes caractéristiques.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES