• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Logement : un coût moyen de 628 euros

Publié par le

Selon une étude Sofinscope pour le Crédit Agricole Consumer Finance, le budget des français en matière de logement augmenterait et serait perçu de manière trop élevée par les personnes sondées.

Un budget habitation à la hausse

Selon le sondage, les Français - locataires comme propriétaires - ont vu leur budget logement augmenter de 14 euros par mois, soit une hausse de 2,2 % qui reste supérieurs à l’inflation.

40 % des Français estiment que le budget logement est trop élevé par rapport à leurs ressources. Ces derniers consacreraient 22,4 % de leurs revenus au poste de dépense logement, soit 0,6 point de plus que l’année précédente.
Plus problématique, 20 % des Français allouent plus du tiers de leurs revenus à ce poste de dépense.

 Quelle différence locataire propriétaire ?

Côté locataire, le poste de dépense logement est trop important pour 59 % des répondants, un taux qui augmente de 8 points par rapport à 2014. Côté propriétaires, seuls 26 % trouvent cette dépense trop élevée.

Du côté des difficultés à assumer ce budget, 45 % des locataires éprouvent des difficultés à payer leur loyer. Afin de résoudre cette difficulté, 68 % pensent réduire leurs dépenses générales de consommation, 10 % pensent à déménager, 6 % pensent à la colocation.

Ce poste de dépense a un impact sur la capacité d’épargne des Français (locataires 74 %, propriétaires 47 %), sur les dépenses de santé (locataires 51 %, propriétaires 31 %) ainsi que sur les loisirs (locataires 67 %, propriétaires 40 %). Enfin, le budget vacances en pâtit également en raison du budget logement.

Les locataires semblent être plus en difficulté que les propriétaires. Paradoxalement, ce sont les propriétaires qui ont vu leur budget augmenter le plus durement : +8,3 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES