Assurance habitation

Logements insalubres : 170 000 habitations recensées en Ile-de-France

Publié par le , Mis à jour le 29/11/2018 à 09:50

Il ne reste plus que 14 immeubles insalubres à Paris

En Ile-de-France, ce sont 170 000 logements potentiellement insalubres qui ont été recensés. Si la ville de Paris semble un peu plus épargnée, le département de Seine-Saint-Denis est particulièrement touché.

74 immeubles recensés rien que pour la ville d’Aubervilliers

Quasiment un mois après l’effondrement de deux immeubles à Marseille qui ont fait 8 morts, les logements insalubres continuent d’être recensés partout en France. Comme l’avait déjà annoncé le gouvernement, 14 villes ont été identifiées. Des lieux qui ont été listés dans le cadre « du plan initiative copropriétés ». Selon le ministère du logement, 450 000 logements sont considérés comme indignes dans le pays. À Marseille, 40 000 logements ont d’ores et déjà été ciblés. Et qu’en est-il de l’Ile-de-France ? Selon la préfecture d’Ile-de-France, il y a 170 000 logements potentiellement insalubres avec des disparités entre Paris et les autres départements de la région. À Paris, 14 immeubles ont été recensés alors que dans le même temps, 74 immeubles sont sous le coup d’un arrêté de péril imminent rien que pour la ville d’Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. Le plus souvent, ces habitations sont livrées par des marchands de sommeil.

En 2017, 7,5 millions ont été en engagés

En Ile-de-France, 1 100 procédures sont déclenchées chaque année. Près d’un tiers concerne des logements impropres à l’habitation avec très régulièrement des évacuations.

Rien qu’en 2017, 7,5 millions d’euros ont été engagés par l’État et les collectivités locales pour lutter contre ces logements insalubres. Malheureusement, les procédures souvent lourdes ralentissent la remise en norme des habitations. Comme le rappelle Ian Brossat, adjoint à la Mairie de Paris au Parisien : "il a fallu 17 ans pour faire reculer le phénomène. En 2001, il y a avait 1030 immeubles insalubres dans le capitale".

Pour lutter contre ces logements insalubres, le gouvernement a lancé à la rentrée le plan « Initiative copropriétés ». Un plan de 3 milliards d’euros en l’espace de 10 ans. De nombreuses actions seront menées dès janvier 2019 pour démolir et reconstruire de nouveaux logements ou encore des détecter en amont la défaillance des logements.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES