Assurance habitation

Logements sociaux : 100 % seront accessibles aux handicapés à Paris

Publié par le

Une décision qui, selon Anne Hidalgo, respecte les valeurs de Paris

Alors que la loi Elan prévoit d’abaisser de 100 % à 10 % la part de logements neufs accessibles aux personnes en situation de handicap, la mairie de Paris a annoncé son intention de maintenir 100 % de logements sociaux accessibles aux handicapés.

Maintenir l’ensemble des logements sociaux accessibles aux personnes handicapées

La municipalité de Paris a prévenu les bailleurs sociaux de la capitale. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé, mercredi 13 juin, son intention de maintenir 100 % des logements sociaux accessibles aux personnes handicapées. Un véritable pied-de-nez à la disposition prise dans le cadre de la loi Elan (Évolution du logement et aménagement numérique). Vendredi 1er juin, les députés ont adopté à l’Assemblée une mesure visant à faire passer de 100 % à 10 % la part de logements accessibles aux personnes handicapées dans la construction neuve. Face à cette décision, la Ville de Paris a décidé de réagir. « Dans un contexte où beaucoup de personnes en situation de handicap rencontrent des difficultés pour trouver un logement accessible, notre devoir de responsables publics est de leur apporter des solutions », a indiqué la mairie.

Concrètement, l’ensemble des nouveaux logements sociaux construits à Paris resteront accessibles aux personnes en situation de handicap. Anne Hidalgo a prévenu les bailleurs sociaux de la capitale via un courrier qui leur a été envoyé cette semaine. Un engagement qui, selon la maire de Paris, est pris en vertu des « valeurs cardinales de Paris », à savoir la solidarité et la fraternité. Cette décision restera en outre effective « pendant toute la durée de la mandature » d’Anne Hidalgo.

Une décision saluée par les associations d’aide aux handicapés

Un engagement salué par les diverses associations d’aide aux handicapés. Suite au vote à l’assemblée de la loi Elan, ces dernières s’étaient manifestées et avaient fait part de leur mécontentement. Arnaud de Broca, secrétaire général de la FNATH, association de défense de tous les accidentés de la vie, avait notamment dénoncé auprès de France info, une « grave régression sociale ». Des associations qui attendent en outre de voir les mesures annoncées par Anne Hidalgo. Cet engagement de maintenir 100% de logements sociaux accessibles aux handicapés devrait être suivi d’autres annonces. La maire de Paris présentera de son plan en faveur du handicap lors du prochain conseil de Paris, qui se tiendra cet été du 2 au 4 juillet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES