• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Macron – Le Pen : quel programme pour le logement ?

Publié par le

Pour qui voter en matière de logement ?

Au surlendemain du premier tour des élections présidentielles françaises, les Français ont tranché : ce sera un duel Emmanuel Macron / Marine Le Pen. Voici donc un zoom sur leurs propositions en matière d’immobilier et de logement.

  • Encadrement des loyers

Macron :

Souhaite se tourner vers un « bail mobilité » valable moins d’un an dans les zones tendues afin de facilité l’accès au logement des personnes précaires dans le parc privé.

Le Pen :

Si l’encadrement des loyers a bien permis une baisse du prix des loyers, la candidate du Front national estime que ce n’est pas une solution à long terme. La candidate souhaite créer une « Protection Logement Jeune », s’adressant aux moins de 27 ans (étudiants comme salariés) et incluant la construction de nouveaux logements dédiés ainsi que la hausse des APL de 25 %.

  • Fiscalité

Macron :

Son idée est de transformer l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) en « Impôt sur la Fortune Immobilière ». En d’autres termes, il souhaite supprimer la détention d’action, part qui finance l’économie réelle, pour concentrer l’ISF sur la partie immobilière, en renforçant l’impôt sur le capital non productif. Le candidat d’En Marche s’est également penché sur la question d’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des Français.

Le Pen :

Elle également souhaite intervenir sur la taxe d’habitation en la baissant pour les plus modestes. Elle souhaite également supprimer la prise en compte du patrimoine dans le calcul des APL. Question accès à la propriété, Marine Le Pen souhaite améliorer les dispositifs de prêts aidés.

  • Logements sociaux

Macron :

Le plus jeune candidat qui vise la présidence de la République souhaite davantage de transparence quant à l’attribution des logements sociaux. Pour ce faire, Macron aimerait mettre en place un système de points basés sur plusieurs critères, permettant de connaitre de manière claire ses chances d’obtention d’un logement.

Les jeunes sont également concernés puisque Macron a pour ambition de construire 80 00 nouveaux logements tout au long de son mandat.

Le Pen :

Pour le FN, les Français doivent être prioritaires dans l’attribution d’un logement social, et notamment les Français qui sont dans le besoin. Les locataires vivant déjà dans les logements sociaux devraient pouvoir accéder plus facilement au rachat de ces logements.

Source : Se Loger

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES