Assurance habitation

MAE : sensibilisation de 335 000 élèves aux accidents domestiques

Publié par le , Mis à jour le 12/01/2021 à 20:42

C’est la première cause de mortalité en France pour les enfants de 1 à 4 ans. Jusqu’au 22 janvier prochain, la MAE et les établissements scolaires sensibilisent les plus jeunes aux accidents domestiques durant la semaine nationale de Prévention à l'école. L’objectif est d’informer les plus jeunes sur les risques, s’en protéger et d’agir dans le cas d’un accident.

Une augmentation de 20% des accidents graves durant le confinement

La MAE, numéro 1 de l’assurance scolaire continue de sensibiliser les plus jeunes aux accidents domestiques. Jusqu’au 22 janvier prochain, des équipes pédagogiques vont mener une action de prévention sur les accidents de la vie courante et les gestes de premier secours auprès de 335 000 écoliers.

Cette année, 178 400 classes de la maternelle à la 6ème participent à cette semaine nationale de prévention à l'école.

Aujourd’hui encore, les accidents de la vie courante sont la première cause de mortalité en France chez les enfants de 1 à 4 ans. Selon une étude de l’Association Prévention Attitude de 2017, 230 000 enfants sont victimes de chutes et de coups.

Un chiffre qui a d’ailleurs augmenté durant l’année 2020. Pendant la période de confinement, Santé Publique France a révélé que 20% d’accidents graves au domicile chez les moins de 15 ans ont été observés par les services d’urgence.

Pour enrayer la situation, la MAE très engagée sur les sujets de santé publique a décidé de mettre à disposition des enseignants un kit clé en main. Cet outil 100% digital intitulé « Le club des super-héros : accidents domestiques » va placer les élèves dans des situations de la vie quotidienne.

Comment réagir face à une brûlure, une coupure ou même une chute ? Quelles sont les dangers d’une cuisine, d’une chambre ou d’un jardin ?

L’objectif est de sensibiliser les petits écoliers aux risques de la maison, de s’en protéger et surtout d’agir dans le cas d’un accident.

L’imprudence des parents face aux accidents de la vie quotidienne

Laisser son enfant 2 minutes sans surveillance peut avoir des conséquences dramatiques. Si ces derniers sont sensibilisés aux accidents domestiques, le sujet est encore compliqué pour les parents. La preuve, lors d’une étude d’Attitude Prévention de 2018, 90% d’entre eux confiaient avoir déjà adopté un comportement dangereux en présence de leur enfant.

D’ailleurs, 90% des personnes qui ont déjà été confronté à un accident domestique estiment qu’elles auraient pu l’éviter en faisant preuve de plus d’attention.

Même s’il n’est pas toujours évident de garder en permanence un œil sur sa progéniture, il existe des gestes simples qui peuvent éviter de terminer la soirée aux urgences.

  • Ne jamais laisser un objet dangereux à portée de mains d’un enfant (Prudence avec la cuisine)
  • En présence d’un enfant, il est important de lâcher son smartphone
  • Garder toujours dans son champ de vision son enfant 

Et souvenez-vous, les accidents de la vie courante ne touchent pas que les plus jeunes. Chaque année, 20 000 personnes meurent des suites de tels accidents au sein d'une habitation.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}