• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Mal-logement : 3,8 millions de Français touchés

Publié par le

Fondation Abbé Pierre : le mal-logement grandit en France

Le 28 janvier 2016, la Fondation Abbé Pierre a publié son 21e rapport sur l'état du mal-logement en France 2016. Selon ce document, il apparaît que ce sont aujourd’hui 3,8 millions de personnes qui vivent dans un logement très précaire. Une tendance malheureusement en hausse. Explications.

Des conditions de logement dénoncées

D’après le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre, 3,8 millions de Français sont mal-logés dans l’Hexagone. Cela représente 300 000 personnes supplémentaires par comparaison avec l’année précédente.

Plus précisément, ce sont 894 500 personnes qui sont privées de logement personnel tandis que 2,8 millions de personnes vivent dans des conditions de logement jugées « très difficiles ». Ainsi, plus des deux tiers d’entre elles n’ont pas accès à l’eau courante, à des toilettes intérieures, à la douche, au coin cuisine ou au chauffage. C’est ce « manque de confort » que la Fondation Abbé Pierre a choisi de mettre en lumière dans son nouveau rapport annuel.

Se chauffer est devenu trop cher

L’on apprend également que le nombre des Français qui doivent fournir un effort financier trop lourd pour se loger a bondi de 42 % par rapport aux données chiffrées de 2006. Ce sont désormais 5,7 millions de personnes qui doivent fournir un tel effort en France.

D’ailleurs, pour la première fois depuis que la Fondation s’intéresse à cette problématique, le chauffage figure parmi les premiers postes d’économie : ainsi, le nombre des Français qui, pour des raisons financières, font une croix sur le chauffage a augmenté de 46 % par rapport aux données 2006.

Enfin, la fondation reconnue d’utilité publique a recensé 12,1 millions de personnes considérées comme « fragilisées » en raison d’un logement surpeuplé ou trop coûteux, de loyers impayés ou encore de difficultés pour se chauffer.

A noter que, si, à la suite d’un dégât des eaux, votre logement est devenu inhabitable, vous pouvez vous prévaloir de votre contrat d’assurance habitation pour bénéficier de l’intervention d’un expert. Il constatera le sinistre, rédigera un rapport d’expertise et déterminera le montant des indemnités auxquelles vous pouvez prétendre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES