Assurance habitation

Malgré des records pour le Nouvel An, Airbnb fragilisé ?

Publié par le

En 2017, 2 millions de voyageurs ont trouvé un logement à Paris grâce à Airbnb

Le géant américain de la location immobilière Airbnb est de plus en plus populaire. Pour le Nouvel An, plus de 3 millions de personnes ont réservé un logement via ses services. Un record qui cahe pour autant des difficultés qui s’accumulent.

Le Nouvel An : un pic de réservation pour Airbnb

Pour fêter le passage en 2018, plus de 3 millions de personnes ont utilisé la plateforme de location Airbnb pour trouver un logement. Un score en net augmentation par rapport à l’année dernière puisqu’ils n’étaient « que » 2 millions de personnes. La différence est encore plus importante lorsque l’on analyse les années précédentes : 1,1 million en 2015, 250 000 en 2013 ou bien encore 1 400 en 2009.

Lancé en 2008, le géant américain de la location immobilière voit le nombre de ses réservations en constante progression. Valorisée à 29,3 milliards de dollars, la plateforme affiche plus de 3 millions de logements répartis dans plus de 65 000 villes. Depuis sa création, Airbnb a hébergé plus de 200 millions de personnes. Pour l’année 2017 ce sont près de 2 millions de voyageurs qui ont loué un appartement ou une maison à Paris.

La plateforme pâtit du conflit avec la Ville de Paris

Dans la capitale française le nombre d’annonces publiées sur Arbnb est pour autant en baisse. Depuis le mois de septembre 2017, la diminution de ce nombre atteint 11,8 %. Une conséquence directe du durcissement des règles imposées par la Ville de Paris. Un constat dont se félicite Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris chargé du logement : « Notre travail de régulation porte ses fruits. Bonne nouvelle ». Cette véritable diminution fait suite aux nombreux combats que se livrent la municipalité et le géant de la location immobilière. En décembre dernier la Ville de Paris avait d’ailleurs menacé Airbnb d’une attaque en justice suite aux non-respects des lois en vigueur.

Des perspectives moins florissantes

Cette diminution pourrait se généraliser dans les années à venir selon la banque Morgan Stanley. Cette dernière affirme que la croissance d’Airbnb ne progresse plus aussi nettement qu'avant. Alors que l’augmentation de nouvelle clientèle d’Airbnb n’a été que de 3,3 % en 2017 contre 8 % en 2016, Morgan Stanley prédit une baisse de croissance. La banque ne remet ainsi pas en cause la popularité du géant américain mais la pérennité de son fonctionnement. A l’instar de Paris, de nombreuses villes à travers le monde commencent à hausser le ton. En France, la ville de Lyon vient d’ailleurs d’annoncer un encadrement des locations à partir du 1er février. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES