• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Même sans DAAF, la garantie incendie fonctionne

Publié par le , Mis à jour le 02/03/2015 à 16:55

Dans moins d’une semaine maintenant, tous les logements français devront être équipés d’un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF). Malgré la loi Morange, les pompiers ont estimés à seulement 20 % des logements équipés le 8 mars prochain. Peu importe, même sans détecteur de fumée, la garantie incendie marche quand même.

Assurance habitation : pas de détecteur mais une indemnisation

En cas de sinistre lié à un incendie, même sans détecteur de fumée installé, malgré son obligation, l’assureur ne pourra refuser d’indemniser l’assuré. Bien sûr, il faut que ce dernier ait souscrit la garantie incendie dans le cadre d’une multirisque habitation pour bénéficier de l’indemnisation.

D’ailleurs, il faut noter que l’assureur ne pourra pas non plus minorer l’indemnisation en cas d’absence de détecteur de fumée.

DAAF : installez-le quand même

Malgré cette bonne nouvelle, il ne faut pas négliger l’installation d’un détecteur de fumée. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce dispositif a été instauré pour sauver des vies.

La France compte aujourd’hui 800 décès par an liés à des incendies, dans la majorité des cas liés aux fumées toxiques. A l’instar des pays qui ont déjà mis en place ce dispositif, la France souhaite voir diminuer ce type de décès.

Pour rappel, ce sont les propriétaires qui doivent installer ou à défaut payer le détecteur de fumée. Si le propriétaire n’a pas déjà pris les mesures nécessaires, le locataire peut l’acheter lui-même et se faire rembourser par son propriétaire.

Une fois le DAAF installé, il est obligatoire de déclarer l’installation à sa compagnie d’assurance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES