Paris s'intéresse aux logements vacants

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Paris s'intéresse aux logements vacants

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Paris s'intéresse aux logements vacants

|
Consultations : 1050
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

« Multiloc », c’est le nom du dispositif créé il y a quelques jours par la mairie de Paris pour « capter » les logements vacants au sein du parc immobilier de la capitale qui pourront être loués à des foyers de la classe moyenne. Tour d’horizon.

Aides et garanties

S’appuyant sur les agences immobilières du secteur privé, le dispositif veut inciter à la remise sur le marché des logements vacants et, pour ce faire, il s’accompagne d’aides financières et de garanties pour les propriétaires. En contrepartie, ces derniers devront proposer un loyer inférieur de 20 % au loyer médian enregistré dans un quartier donné.

A noter que le montant de ce loyer médian devrait être arrêté prochainement par voie d’arrêté préfectoral.

Une enveloppe à 3 millions d’euros

Les bénéficiaires du dispositif Multiloc sont les foyers dont les revenus annuels ne dépassent pas les plafonds du logement intermédiaire. Par exemple, pour un couple avec un enfant, ces revenus ont été fixés à 74 000 euros annuels.

Du côté des propriétaires, la « prime d'entrée dans le dispositif » représente 2 000 euros. Ils peuvent aussi bénéficier d’un « coup de pouce » atteignant jusqu’à 10 000 euros s’ils procèdent à la réalisation de travaux et si leur logement est vacant depuis plus de 6 mois.

Logements vacants : la mairie de Paris dévoile « Multiloc »A noter enfin que les agences immobilières vont recevoir 1 000 euros pour tout logement pris en gestion. Cette somme atteindra 1 200 euros si le logement était vacant depuis plus d’un semestre.

Que vous soyez propriétaire ou locataire d’un bien immobilier, il vaut mieux souscrire une assurance habitation. Face à l’ampleur des dégâts causés par un incendie, un dégât des eaux ou une explosion, cela permet de ne pas être complètement seul et d’être épaulé par sa compagnie d’assurances.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS