Pas de détecteurs de fumées dans les parties communes !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Pas de détecteurs de fumées dans les parties communes !

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Pas de détecteurs de fumées dans les parties communes !

|
Consultations : 1041
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Obligatoire depuis le 8 mars 2015, l’installation d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) peut s’avérer dangereuse et problématique lorsqu’elle n’est pas convenablement réalisée. Le dispositif peut alors se révéler particulièrement dangereux. Tel est le cas par exemple lorsque le DAAF est installé dans les parties communes d’un immeuble… Explications.

Ce que dit la loi

L’arrêté du 5 février 2013 concernant l'application des dispositions du Code de la construction et de l'habitation relatives aux « détecteurs de fumée normalisées » est sans ambiguïté.

Dans son article 6, il pose en effet l’interdiction d’installation du DAAF dans les « parties communes des immeubles collectifs d'habitation ».

Or, si l’on en croit l’association UFC-Que Choisir, ce texte est ignoré par certains gestionnaires qui ont donc installé des détecteurs dans les parties communes d’immeubles, qu’il s’agisse de cages d’escalier, de halls d’entrée ou de paliers.

Les dangers de la fumée

Lorsqu’il fonctionne normalement, le détecteur de fumée émet un avertissement sonore en cas de fumée. Il faut alors évacuer le logement.

Détecteurs de fumées : il ne faut pas les installer dans les parties communesMais, qu’en est-il lorsque c’est le DAAF installé dans les parties communes qui retentit ? Tout naturellement, on va vérifier la cause de cette alerte sonore. Malheureusement, ce faisant, on laisse entrer la fumée dans le logement. Il faut savoir que la fumée tue plus que les flammes.

Les gestionnaires concernés seraient donc avisés de retirer ces détecteurs de fumée mal installés.

Une fois qu’un sinistre s’est produit, votre DAAF ne vous sera d’aucun secours. Pour affronter les conséquences d’un incendie, d’une explosion ou encore d’un dégât des eaux, il faut avoir une bonne assurance habitation. Pour faire le meilleur choix, utilisez un comparateur d’assurances.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS