• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Peu d'assurances habitation chez les moins de 35 ans au Québec

Publié par le , Mis à jour le 24/08/2012 à 12:08

Les jeunes québécois oublient l'assurance logement expliquait un sondage de la compagnie québécoise Desjardins Assurances. Car oui, les locataires québécois ne sont pas contraints de souscrire une telle assurance, contrairement aux Français. Un nouveau sondage de la compagnie TD Assurance confirme ce fait.

Québec : les jeunes locataires se passent d’assurance appartement

Un sondage réalisé par la compagnie d’assurance TD Assurance confirme celui de Desjardins Assurances : les jeunes locataires québécois ne souscrivent pas beaucoup l’assurance habitation, pourtant indispensable. (comparez les assurances habitation en France par ici)

Alors que Desjardins Assurance dévoilait que 35 % des 18-34 ans ne souscrivaient pas d’assurance pour leur location d’appartement, TD Assurances confirme à peu près ce taux. Ce dernier sondage que les moins de 35 ans sont 38 % sans « assurance locataire ».

Conscient des difficultés financières rencontrées par les jeunes locataire, l’assureur rappelle tout de même l’importance d’une telle protection, surtout en cas de pépin (vol, dégâts, sinistres, etc.)

Les locataires français n’ont pas le choix !

Du côté de l’Hexagone, ce problème n’existe pas (hors rares cas illégaux de non-assurance). Les locataires français sont dans l’obligation de souscrire une assurance appartement  afin de se prémunir des risques.

Ce type d’assurance protège le locataire contre les dégâts causés à des tiers dans l’appartement ou à des voisins mais protège également le locataire contre de gros frais en cas de pépins sur le logement lui-même.

C’est d’ailleurs bien le problème au Québec : comment les jeunes non assurés peuvent-ils faire face financièrement à de gros sinistres ?

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES