Assurance habitation

Picardie : quand les propriétaires sont payés après l'achat une maison

Publié par le , Mis à jour le 29/04/2019 à 17:01

Des conditions sont à remplir avant de toucher 5 000 euros

Que diriez-vous d’une enveloppe de 5 000 euros après l’achat d’une maison ? C’est le coup de pouce qu’offre la communauté de communes du Pays de la Serre dans l’Ain : Objectifs : Éviter les dégradations de biens et endiguer une baisse de la population.

Trois conditions pour obtenir le chèque de 5 000 euros

Opération séduction. En Picardie, une communauté de communes du Pays de la Serre située dans l’Ain a décidé de frapper un grand coup pour inciter les acquéreurs à s’installer dans le secteur. Selon le Parisien, les quarante-deux communes attribuent un chèque de 5 000 euros sur « simple présentation de la facture de l’achat ou des travaux effectués » aux nouveaux arrivants ou aux personnes qui effectuent des travaux de rénovation dans une nouvelle maison. Avant de recevoir cette coquette somme, trois conditions sont à remplir :

  • Être primo-accédant ou être un nouvel arrivant dans le secteur
  • Acheter un bien sur le marché depuis plus de trois ans
  • Rester au moins 5 ans dans l’habitation sous peine de rembourser 1 000 euros par année de non-respect de la clause.

Ce coup de pouce de 5 000 euros accordé par la communauté de communes a pour but d’éviter la dégradation des biens mais aussi endiguer une baisse de la population. Si les grandes villes comme Paris n’ont pas de problème pour trouver des acquéreurs, le souci se pose dans les campagnes : « de nombreuses maisons étaient vides depuis longtemps (…) Certaines le sont pour raisons de successions mais d’autres ne trouvent pas d’acheteurs, notamment parce qu’il y a trop de travaux » expliquent Pierre-Jean Verzelen, président de la communauté de commune du Pays de la Serre au quotidien.

Accompagner les nouveaux propriétaires

La communauté de communes va encore plus loin. Elle n’hésite pas à accompagner les nouveaux propriétaires « pour les rénovations énergétiques, la réhabilitation de logement insalubre ou l’adaptation du logement pour le maintien à domicile ».

Pour susciter l’envie chez les acquéreurs, une enveloppe de 50 000 euros a d’ores et déjà été débloquée. Une opération qui commence à porter ses fruits car les appels affluent. Il faut dire que le coin a de quoi séduire avec des écoles, des garderies, son raccordement à la fibre d’ici la fin de l'année et ses deux nouvelles maisons médicales.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES