• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Plus de 10 000 dossiers suite aux orages

Publié par le

Quelques assureurs dévoilent les premiers chiffres liés à l’indemnisation suite aux dégâts causés par les orages au mois de septembre 2014. En effet, ils ont récemment annoncé avoir déjà ouvert plus de 10 000 dossiers d’indemnisation. Rappelons que ces orages ont eu lieu du 17 au 20 septembre et touché plusieurs régions de France.

Plusieurs régions touchées

Ces orages ont été particulièrement destructeurs. Les habitants de l’Aveyron, du Gard (30), de l’Hérault (34) et du Var (83) en ont malheureusement fait les frais.

D’après le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema), 10 000 déclarations de sinistres ont été recensées au 23 septembre pour un montant approximatif de 20 millions d’euros, les chiffres exacts étant encore inconnus.

En effet, il est difficile de chiffrer précisément le préjudice, étant donné que chaque dégât est de nature différente. C’est pourquoi la présence d’un expert sur les lieux est requise et c’est en l’occurrence ce qui a été fait.

Porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll s’est exprimé sur les faits après le Conseil des ministres du 25 septembre 2014. Il a confirmé le placement en état de catastrophe naturelle de 73 communes dans les départements de l’Aveyron, du Gard et de l’Hérault afin que les sinistres puissent être pris en charge plus facilement.

Quelques chiffres

Groupama, la Macif et la Maif ont livré des bilans préliminaires.

Ainsi, la Macif a ouvert 1 700 dossiers pour les départements en alerte orange et 3 000 déclarations de sinistre ont été faites pour de fortes rafales, de violents orages ou de grêles localisées dans d’autres régions en France.

La Maif, quant à elle, a reçu 2 176 déclarations de sinistres, la majorité pour le Var (1 172) et 487 dossiers pour le Gard.

Lorsque la météo fait des siennes, mieux vaut posséder une bonne assurance habitation. Pour ce faire, il faut faire attention à la teneur du contrat et souscrire une couverture adaptée à ses besoins. Par exemple, il convient de posséder une assurance « robuste » si le logement est situé en « zone à risques ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES