Assurance habitation

Pour les vacances, prêtez votre logement à des soignants

Publié par le , Mis à jour le 19/05/2020 à 15:15

#YouCareWeCare propose une bulle d'oxygène aux soignants

Ils sont en première ligne depuis des mois. Pour offrir une soupape de décompression à des soignants malmenés par le Covid-19, le dispositif #YouCareWeCare propose à des propriétaires de leur prêter gratuitement un logement pour les vacances. Une belle opération de solidarité.

Offrir une bulle d’oxygène aux soignants

Ils sont en première ligne dans le combat contre le Covid-19. Depuis des semaines, les soignants se mobilisent pour sauver des vies. Une mobilisation sans faille qui épuise les troupes. En plus des applaudissements à 20H, les Français vont pour pouvoir remercier les médecins, les infirmières ou les aides-soignantes d’une autre façon. Comment ? Grâce à « #YouCareWeCare » qui permet à des propriétaires de mettre leur habitation à la disposition des soignants pendant les vacances.

L’idée est de mettre gratuitement à disposition du personnel soignant « une maison de campagne, un appartement à la mer, un bateau, un chalet … ». Un bien qui deviendra une bulle d’oxygène pour ces professionnels de santé malmenés par le Covid-19. 

Un contributeur peut mettre son bien à disposition pour une ou plusieurs semaines. Il devra alors renseigner un questionnaire pour y remplir les spécificités de son logement (l’environnement, la disponibilité, les aménagements, les équipements …). Le collectif met ensuite en contact « les généreux prêteurs avec les responsables de hôpitaux ». 

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 juin prochain. Un tirage au sort aura lieu à la fin du mois de septembre pour répartir les semaines entre les hôpitaux. 

Des élans de solidarité durant le confinement

Pendant le confinement, les élans de solidarité se sont multipliés envers les professionnels de santé. Des propriétaires n’ont pas hésité à proposer des logements pour les rapprocher de l’hôpital. L’occasion d’offrir un peu de répit aux personnels qui combattent quotidiennement le virus et qui devaient composer avec des voisins récalcitrants. 

De peur d’être contaminés par des voisins soignants, des habitants n’ont pas hésité à laisser des mots anonymes pour les inciter à quitter leur immeuble. C’est le cas d’une aide-soignante de Toulouse et d’une infirmière de Seine-et-Marne qui ont eu la désagréable surprise de retrouver des lettres les priant de déménager. 

Vers une augmentation de la rémunération des soignants ?

Récemment, Olivier Véran, le ministre de la santé a annoncé son intention d’augmenter les rémunérations des soignants. Dans un entretien au JDD, il annonce le lancement « d’un Ségur de la santé » le 25 mai prochain. Le politique met aussi sur la table un possible assouplissement des 35 heures pour permettre « à ceux qui le souhaitent d’organiser leur travail différemment ». Rappelons qu’aujourd’hui, les infirmiers Français sont en bas de l’échelle européenne en matière de rémunération.  

En parallèle, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé une prime pour les soignants mobilisés face au Covid-19. Elle est de 500 euros pour l’ensemble du personnel hospitalier et monte à 1500 euros pour les professionnels qui ont travaillé dans les 40 départements les plus touchés par le virus. 

Un décret publié le 15 mai dernier au Journal Officiel va ainsi déclencher le versement de cette prime exceptionnelle. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES