Assurance habitation

Pourquoi votre taxe d'habitation pourrait-elle encore baisser ?

Publié par le

maison-puzzle-argent

Alors que la taxe d’habitation sera définitivement supprimée en 2020, cet impôt fait de nouveau parler de lui. En effet, il se pourrait pour ceux qui la paient encore que son montant baisse prochainement. A l’approche des élections municipales, des communes pourraient décider de faire un tel geste afin de s’attirer les bonnes grâces des électeurs.

Les élections municipales de 2020

Promesse du président de la République Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2017, la disparition de la taxe d’habitation interviendra au cours des prochains mois. D’ailleurs, cela fait déjà deux ans que son montant est réduit d’approximativement 30 % par an et de nombreux Français ont pu réaliser d’appréciables économies. Et, ce n’est pas peut-être pas fini !

En effet, dans certaines grandes villes de France, des édiles pourraient s’appuyer sur la fiscalité afin d’être bien vus des électeurs en prélude aux élections municipales qui auront lieu l’année prochaine dans l’Hexagone. Cela explique que le taux de la taxe foncière due par les propriétaires d’un bien immobilier ait été baissé dans plusieurs communes et il y a fort à parier que la taxe d’habitation connaîtra le même sort.

Une baisse déjà perceptible à Talence, Caen et Chartres

Vous l’aurez compris, élections obligent, les habitants de nombreuses villes françaises verront prochainement leur taxe d’habitation diminuer encore plus sensiblement que sous l’effet de la diminution progressive de cet impôt en attendant sa disparition.

D’ores et déjà, ce mouvement est perceptible dans certaines villes de l’Hexagone. Ainsi, comme le révèle le magazine mensuel économique Capital, le taux de la taxe d’habitation a baissé de 1,60 % à Talence en région Nouvelle-Aquitaine. A Caen, en région Normandie, et à Chartres, en région Centre-Val de Loire, la baisse du taux de la taxe d’habitation enregistrée a atteint 0,30 % et 0,70 % respectivement.

Enfin, il faut savoir que ces initiatives prises par certaines communes françaises pourraient être entamées pour tout ou partie par la revalorisation de la base d’imposition.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES