• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Présidentielles 2017 : l'assurance habitation pour financer la dépendance

Publié par le

Présidentielles 2017 : NKM propoe de taxer l'assurance logement

Candidate à la primaire du parti Les Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet a esquissé quelques-unes de ses priorités si elle était élue présidente de la République. Parmi les différents chantiers évoqués, l’on trouve le financement de la dépendance. Découvrez sa proposition dans la suite de cet article.

8,3 millions de proches aidants

Alors que le premier débat de la primaire de la droite et du centre s’est déroulé il y a quelques jours, la candidate Nathalie Kosciusko-Morizet s’est récemment prononcée sur la dépendance.

En la matière, elle souhaite mettre en œuvre une « politique nationale » dans le but de sortir cette problématique du « secret des familles ».

Selon les chiffres communiqués dans le programme de Nathalie Kosciusko-Morizet, l’on dénombre aujourd’hui en France près de 8,3 millions de proches qui jouent le rôle d’aidants. En outre, ce sont 13 % des salariés qui prennent soin d’un proche dépendant.

Les deux problèmes de la dépendance

Selon la candidate Les Républicains, la dépendance souffre actuellement d’un double problème : d’une part, un problème de financement, les plafonds de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) étant jugés trop bas et, d’autre part, la difficulté de trouver des accompagnants.

Pour y remédier, Nathalie Kosciusko-Morizet propose de créer une nouvelle taxe obligatoire qui s’appliquerait à hauteur de 5 % aux contrats d’assurance multirisque habitation.

Comme le signale L’Argus de l’assurance, pour une formule d’assurance maison de 200 euros par foyer et par an, cela représente 10 euros, soit moins d’un euro chaque mois.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES